AccueilBibliothèqueBrochures
Dernière mise à jour :
jeudi 5 avril 2018
   
Brèves
Mardi 21 mai - La Revue Z à Terra Nova
lundi 20 mai
Mardi 21 mai 2013 à 19h, rencontre à la Librairie Terra Nova de Toulouse avec l’équipe de la revue Z à l’occasion de la parution du dernier numéro Thessalonique & Grèce, aux éditions Agone. Après une enquête collective au nord de la Grèce, la revue Z viendra présenter son dernier numéro : Thessalonique dans la dépression européenne. Bricolages quotidiens et résistances insolvables.
Groupe de Liaison pour l’Action des Travailleurs
lundi 6 février
Le sommaire des articles de la revue Lutte de classe, publiée par le GLAT, a été largement augmenté, notamment sur la période 1971-1975. Pour tous les numéros listé, une version PDF est maintenant accessible en ligne. Bonnes lectures !
Mise à jour du catalogue du fonds documentaire
jeudi 1er septembre
Une nouvelle version mise à jour du Catalogue du Fonds Documentaire Smolny, très largement étendue (une vingtaine d’entrées supplémentaires) est en ligne ce jeudi 1er septembre 2011. Merci aux contributeurs. D’autres titres à suivre...
Ouverture des archives numériques du CERMTRI
lundi 15 août
Le CERMTRI a décidé de créer une bibliothèque numérique avec l’objectif de numériser le maximum de ses archives et de ses collections. Pour démarrer : La revue « Bulletin Communiste » (1920-1933) ; le journal « La Vérité » (1957-1958) ; la revue des « Cahiers du mouvement ouvrier » (2002-2011). Soit déjà 428 documents ce qui représente 6395 pages. Bravo pour cette excellente initiative !
Sur le Web
[infokiosques.net]
Nous nous auto-organisons et nous montons un infokiosque, une sorte de librairie alternative, indépendante. Nous discutons des publications, brochures, zines et autres textes épars qui nous semblent intéressants ou carrément nécessaires de diffuser autour de nous. Nous les rassemblons dans cet infokiosque, constituons ainsi nos ressources d’informations, et les ouvrons au maximum de gens. Nous ne sommes pas les troupes d’un parti politique, ni les citoyen-ne-s réformateurices de nos pseudo-démocraties, nous sommes des individus solidaires, qui construisons des réseaux autonomes, qui mettons nos forces et nos finesses en commun pour changer la vie et le monde.
Comment composter sa merde sans paniquer La fin de la ZAD, le début de quoi ? Parution du n°2 du zine féministe « Hors Je(u) » Parution d'un nouveau livre sur les luttes autonomes dans l'Espagne des années 1970 Deux fois plus de chances le samedi soir
Bibliolib
Catalogue de textes d’origine libertaire ou anarchiste, sans habillage particulier (pas de commentaire, d’édition critique, de note). Les textes bruts donc avec une liste d’auteurs qui commence à être significative. Un bon point d’entrée donc pour ceux qui savent à l’avance ce qu’ils cherchent. Attention : ce site s’est fait subtilisé sa précédente adresse par un site pornographique. Notre propre lien a donc été incorrect quelque temps. Nous en sommes désolé.
Pelloutier.net
Sur l’histoire du syndicalisme révolutionnaire et de l’anarcho-syndicalisme, avec des études, documents et synthèses intéressantes sur Pelloutier, Monatte, La Vie Ouvrière (1909-1914) et sur les mouvements syndicalistes en France, Europe, USA...
Balance
Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier international et de la Guerre d’Espagne. Nombreux articles en espagnol. Textes de Bordiga, entre autres.
Classiques des sciences sociales
Une bibliothèque numérique entièrement réalisée par des bénévoles, fondée et dirigée par Jean-Marie Tremblay, sociologue. Comprend de très nombreuses oeuvres du domaine public. La section des "auteurs classiques", en particulier, est une véritable mine, où l’on trouve Bebel, Bordiga, Boukharine, Engels, Fourier, Gramsci, Kautsky, Labriola, Lafargue, Lukacs, Luxemburg, Marx, Trotsky et bien d’autres.
L’oppression des femmes, hier et aujourd’hui : pour en finir demain !
Christophe Darmangeat (2010)
4 janvier 2011 par chris
Une perspective marxiste

Présentation :

Cette brochure a été rédigée à la demande de l’association « Table Rase », dans le cadre d’une conférence-débat organisée le 16 décembre 2010.

Elle reprend les principaux arguments du livre Le communisme primitif n’est plus ce qu’il était - aux origines de l’oppression des femmes, Smolny, 2009 et de l’article « Le marxisme et l’oppression des femmes : une nécessaire réactualisation », Revue Agone, n°43, 2010.

Il est possible de poursuivre la discussion sur le blog de l’auteur.


Introduction :

S’intéresser aux rapports entre les sexes dans la préhistoire et les sociétés primitives, quelle drôle d’idée ! Comme me l’a un jour dit un ami en entendant le sujet de mon livre : « Eh bien dis donc, il y en a qui ont du temps... ». Pourtant, si à première vue ce thème peut paraître bien éloigné des problèmes actuels et réservé à un petit cénacle de spécialistes, son intérêt dépasse de très loin le plaisir de la connaissance pour la connaissance. L’oppression des femmes continue en effet à représenter un des traits marquants de notre époque - même si bien des sociétés du passé n’ont rien à lui envier de ce point de vue. Or, pour toutes celles et tous ceux qui veulent œuvrer pour que cette oppression disparaisse, il est crucial d’identifier ses racines et ses mécanismes, car c’est seulement en comprenant un phénomène qu’on peut le combattre efficacement.

Telle était déjà la conviction de ceux qui fondèrent le courant socialiste, au temps où ce mot signifiait encore le renversement complet du capitalisme et l’instauration d’une société égalitaire. Karl Marx et Friedrich Engels scrutèrent toute leur vie avec attention les progrès des nouvelles sciences qu’étaient alors l’archéologie et de l’ethnologie, y puisant des éléments de réponse sur les origines des inégalités sociales en général, et de celles entre les sexes en particulier. Les immenses progrès des connaissances effectués depuis un siècle et demi obligent toutefois à reconsidérer de larges pans de ce que la tradition marxiste a longtemps tenu pour acquis. Ce qui n’empêche nullement, comme on le verra, la méthode matérialiste fondée par Marx de demeurer la meilleure clé pour pénétrer le lointain passé de l’humanité... et préparer son avenir.


Table des matières :

-  Le marxisme, l’anthropologie et le féminisme

  • Morgan et La société archaïque
  • Un « matriarcat » primitif ?
  • Nouvelles découvertes, nouvelles polémiques

-  Les rapports entre les sexes dans les sociétés primitives : variations et constantes

  • Les chasseurs-cueilleurs nomades
  • Les agriculteurs et les éleveurs
  • Une domination masculine universelle ?
  • Et dans la préhistoire ?

-  La division sexuelle de la société

  • Quelle « égalité des sexes » ?
  • La division sexuelle du travail
  • À la source du pouvoir masculin
  • L’économie, contre-pouvoir féminin

-  Le passé, le présent et l’avenir

  • Le rôle révolutionnaire du capitalisme...
  • ... et la nécessité de le renverser

Cette brochure de 46 pages est disponible en téléchargement au format PDF, taille : 13,4 Mo.