AccueilPublicationsOctobre (1938-1939)
Dernière mise à jour :
mercredi 28 juin 2017
   
Brèves
« Lutte de Classe » (GLAT) - Série complète !
samedi 27 octobre
La couverture chronologique de la revue du GLAT, Lutte de Classe, a été considérablement étendue (premier numéro de mars 1964) et comprend maintenant un renvoi sur une version numérisée des 128 numéros !
Cahiers du Communisme de Conseils - Série complète !
vendredi 26 octobre
Les trois numéros manquant (1, 2 & 5) sont maintenant disponibles dans les sommaires de la revue des Cahiers du Communisme de Conseils. Que les volontaires pour les transcriptions n’hésitent pas à se signaler... En attendant, bonne lecture !
Premiers scans des Cahiers du Communisme de Conseil
dimanche 5 août
Neuf des douze numéros de la revue des Cahiers du Communisme de Conseil (1968-1972) sont maintenant accessible en version numérique au travers du sommaire général.
Derniers numéros de la revue Communisme
dimanche 5 août
Les numéros 6, 8, 9 et 15 qui manquaient jusque là ont été ajoutés au sommaire général de la revue « Communisme » (1937-1939). Bonnes lectures !
Mise à jour sommaires GLAT
samedi 11 février
Le sommaire général de la revue du GLAT, Lutte de Classe vient d’être encore étendu. Merci de signaler manques ou corrections.
Sur le Web
Controverses
Revue publiée par le Forum de la Gauche Communiste Internationaliste : C’est pour contribuer à déblayer la voie vers la clarification et le regroupement sur des bases théoriques, politiques et organisationnelles saines que Controverses a vu le jour. En d’autres termes, tout en tenant compte du changement de période qui n’est plus au reflux mais à la reprise historique des combats de classes, notre objectif essentiel est de reprendre ce qui était le souci de Bilan mais qu’il n’a pu mener complètement à bien compte-tenu des conditions d’alors : « ...une critique intense qui visait à rétablir les notions du marxisme dans tous les domaines de la connaissance, de l’économie, de la tactique, de l’organisation », et ce sans « aucun dogme », sans « aucun interdit non plus qu’aucun ostracisme », et « par le souci de déterminer une saine polémique politique ». Ceci est plus que jamais indispensable afin de réussir un nouvel « Octobre 17 » sous peine de se retrouver comme ces « vieux bolcheviks ... qui répètent stupidement une formule apprise par cœur, au lieu d’étudier ce qu’il y avait d’original dans la réalité nouvelle. (extrait de l’éditorial du n°1)
Gavroche - La revue
Le premier numéro de la revue trimestrielle Gavroche est sorti en décembre 1981. Il prenait la suite du Peuple français, belle aventure éditoriale des années soixante-dix. Depuis plus de 20 ans, la revue s’attache à la retranscription des fêtes, des travaux, des luttes et des joies du principal acteur de l’histoire : le peuple. Gavroche fait aussi resurgir des événements jusque-là ignorés ou passés volontairement sous silence.
L’Echo de la Fabrique
Le journal des chefs d’ateliers et ouvriers de la soie à Lyon, hebdomadaire phare de la presse ouvrière, paraît d’octobre 1831 à mai 1834. Ce site en donne à lire l’intégrale des articles, suite à un remarquable travail empreint d’une grande rigueur scientifique. Indispensable pour l’étude des insurrections des canuts de 1831 et 1834.
La Révolution prolétarienne
Revue fondée par Pierre Monatte en 1925. Le site publie un grand nombre d’articles de la période "historique". La publication se poursuit...
La Bataille socialiste
Site de ressources documentaires sur le patrimoine socialiste. Suit l’actualité des parutions, publie certains articles en ligne et propose des documents concernant le mouvement ouvrier de la première moitié du XXe siècle principalement.
OCTOBRE 01d : Salut aux victimes de la répression mondiale du capitalisme
Février 1938 / p. 6
6 février 2011 par eric

Le Bureau International des Fractions de Gauche constate :

Dans tous les pays la haine du capitalisme et de ses agents s’exprime en ces années de guerre impérialiste par une répression féroce contre les prolétaires.

En Espagne, à côté des milliers de cadavres qui ont accompagné la victoire républicaine de Teruel, à côté des dizaines de milliers d’ouvriers tombés sous l’un ou sous l’autre drapeau, des prolétaires sont assassinés, emprisonnés par Negrin et Franco.

En Chine, la tragédie des exploités d’Asie se poursuit et l’hécatombe impérialiste a comme accompagnement l’exécution sommaire des soi-disant « trotskistes ».

En Allemagne, la hache du bourreau fait chaque jour rouler de nouvelles têtes.

En Italie, les procès se succèdent et les arrestations vont remplir les prisons et les iles de déportations.

En Tunisie, les fusils du Front Populaire couchent sur les pavés de Byzerte des prolétaires coloniaux.

En Russie, les bourreaux fascistes assassinent, dans le silence des prisons, prolétaires russes ou émigrés ; capitulards d’hier ou centristes en disgrâce. Le Guépéou exécute à l’étranger des militants en révolte contre Staline, tel Reiss.

La liste de la répression s’allonge chaque jour, Fascistes, démocrates, socialistes et centristes, toutes les forces du capitalisme travaillent pour le bourreau.

Le Bureau International appelle les prolétaires à s’insurger contre le massacre et demande leur solidarité agissante pour leurs frères de classe.

Il abaisse son drapeau devant tous les cadavres ouvriers et, au nom des fractions de gauche, proclame que seules les batailles révolutionnaires de demain vengeront les martyrs de la cause prolétarienne.