AccueilProjets en coursLe Communisme primitif n’est plus ce qu’il était
Dernière mise à jour :
samedi 25 mars 2017
   
Brèves
Kommunist sous presse !
vendredi 25 novembre
Le volume des textes de la revue Kommunist (Moscou, 1918) est actuellement chez notre imprimeur. Les exemplaires seront disponibles à partir du samedi 3 décembre. Nous voudrions remercier très chaleureusement tous les souscripteurs pour leur confiance, leur soutien et bien entendu, pour leur inaltérable patience, qui fut mise à rude épreuve. Le livre arrive. Ceux qui se rendront à l’une des deux journées de la conférence Smolny 2011, pourront y récupérer directement leur exemplaire souscrit.
Le communisme primitif n’est plus ce qu’il était - Avant-propos à la seconde édition
Nouvelle édition augmentée et entièrement remaniée - Parution : 16 mars 2012
12 mars 2012 par collectif

Aux origines de l’oppression des femmes

suivi de : Une histoire de famille

Avant-propos de l’auteur à la seconde édition :

Se mesurer à un sujet aussi vaste et difficile qu’une actualisation marxiste de L’Origine de la famille était une entreprise risquée ; téméraire, même, si l’on songe au fait que l’auteur ne peut se prévaloir d’aucune compétence professionnelle en anthropologie. Quelque deux ans après sa publication, et malgré ses trop nombreuses faiblesses, l’ouvrage peut néanmoins se flatter d’avoir rencontré un certain écho auprès du public auquel il se destinait.

Les réactions des lecteurs, leurs judicieuses remarques, leurs questions et leurs critiques, en plus de mes propres lectures et réflexions, m’ont persuadé d’amender notablement le texte de l’ouvrage à l’occasion de cette seconde édition, entièrement revue.

La modification la plus visible a consisté à inverser l’ordre des deux parties principales, renvoyant ainsi en appendice les chapitres consacrés aux questions de parenté par lesquels s’ouvrait le texte initial. Avec le recul, la pertinence de cette modification me semble aujourd’hui indéniable. Dès la première édition, la relative aridité de cette première section m’avait paru assez palpable pour que l’introduction conseille au lecteur éventuellement désemparé de la passer ; cet avertissement est devenu superflu. Cette partie que l’on retrouve sous l’intitulé « Une histoire de famille » peut se lire comme une introduction générale à quelques uns des aspects essentiels de la science anthropologique et constitue, de ce fait, une contribution relativement indépendante à la thèse majeure de l’ouvrage : la condition des femmes.

Pour être plus discrets, les autres changements ont en réalité souvent été les plus importants. Certains relèvent certes de pures questions de forme, évacuant un développement jugé superflu, raccourcissant une énumération inutilement longue, ajoutant un exemple plus significatif. De nombreux autres, en revanche, ont touché au fond. J’ai ainsi modifié ici une formulation insatisfaisante, apporté là une nuance ou un raisonnement nouveaux et, je l’avoue bien volontiers, corrigé quelques erreurs factuelles. De nouvelles lectures m’ont convaincu de remodeler certains passages de fond en comble. Plus que tout autre, l’ensemble australien a mobilisé mon énergie : les insuffisances des pages qui lui étaient consacrées ont motivé leur réécriture complète.

Sans modifier les thèses essentielles du texte et les arguments sur lesquels elles s’appuient, cette nouvelle édition se présente donc dans des habits neufs ; pour paraphraser le poète, le livre n’est désormais ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. J’ai fait de mon mieux pour le rendre tout à la fois plus exact, plus riche (le nombre de références bibliographiques a presque doublé) et plus accessible que la version initiale. Il ne me reste plus qu’à faire le vœu que cette opinion sera partagée par ceux qui me feront l’honneur de s’intéresser à ces lignes.

Christophe Darmangeat, décembre 2011


Parution le 16 mars 2012

ISBN : 978-2-9528276-4-5

474 pages / 14 x 21 cm / 20 euros

Vous pouvez déjà passer commande en adressant votre règlement par chèque à l’ordre de :

SMOLNY
43, rue de Bayard
31000 TOULOUSE