AccueilContributionsFormat libre
Dernière mise à jour :
samedi 25 mars 2017
   
Sur le Web
Capitalisme & Crises Économiques
Jacques Gouverneur et Marcel Roelandts proposent de découvrir les résultats de leurs recherches respectives. Elles portent sur l’analyse critique de l’évolution du capitalisme, en respectant un souci de rigueur scientifique. Elles débouchent sur des analyses et des conclusions souvent novatrices.
Assemblées Populaires dès ce soir au Chok théâtre
À partir du 18/06/2014 - Chaque soir de 18h à 20h - Saint-Étienne
18 juin 2014 par collectif

Note Smolny :

Décidément, l’esprit de Rosa Luxemburg continue de souffler sur Saint-Étienne ! Après la Quinzaine qui a duré tout le mois de mai, voici qu’à la faveur des solidarités qui s’expriment autour des luttes des cheminots et des intermittents, des assemblées ouvertes se mettent en place à partir de ce soir. Les rapprochements qui s’opèrent à Bordeaux, Lyon, Toulouse et ailleurs entre cheminots, intermittents, ouvriers, précaires, chômeurs, donnent à voir une reprise de la conscience de classe et du sentiment d’unité du prolétariat... qui faisait bien défaut depuis 2010. « De temps à autre, les travailleurs sont victorieux, mais leur triomphe est éphémère. Le vrai résultat de leurs luttes, ce n’est pas le succès immédiat, mais l’union de plus en plus étendue des travailleurs. » (Marx & Engels, Le Manifeste, 1848).

E.S.


Appel à des assemblées populaires dès ce soir au Chok Théâtre :

Parce qu’on on ne comprend plus l’obstination de l’État et du Medef à ne pas retravailler les propositions du Comité de suivi.

Parce qu’on se heurte à la colère insinuée par le jeu gouvernemental qui a prévu de nous opposer : public contre professionnels du spectacle, permanents contre intermittents, précaires contre précaires, usagers contre cheminots... alors que nous avons tous des aspirations semblables et ne pas souffrir plus longtemps d’une culture à l’agonie, de la difficulté de vivre, d’être...

Nous invitons toutes celles et tous ceux qui ont participé, hurlé leur colère, offert leur soutien, interrogé leurs a priori à une des actions de ces derniers mois, à se rejoindre.

Retrouvons-nous donc, toutes et tous, au Chok Théâtre sis 24, rue Bernard Palissy, chaque soir et dès aujourd’hui, mercredi 18 juin de 18 h à 20 h, et organisons ensemble des assemblées populaires pour vivre ce qui reste de plus solidaire, de plus humain de ces temps de luttes et en dehors des clivages qu’on nous impose.

En sortant de tous les "chez soi", en étendant la solidarité, en passant par-dessus les divisions, en s’obligeant à des convergences intelligentes, on peut rêver d’une lutte d’ensemble, ensemble.

Intermittents en lutte : Carte des mobilisations