AccueilProjets en coursKarl Radek - Biographie politique
Dernière mise à jour :
samedi 25 mars 2017
   
Brèves
Kommunist sous presse !
vendredi 25 novembre
Le volume des textes de la revue Kommunist (Moscou, 1918) est actuellement chez notre imprimeur. Les exemplaires seront disponibles à partir du samedi 3 décembre. Nous voudrions remercier très chaleureusement tous les souscripteurs pour leur confiance, leur soutien et bien entendu, pour leur inaltérable patience, qui fut mise à rude épreuve. Le livre arrive. Ceux qui se rendront à l’une des deux journées de la conférence Smolny 2011, pourront y récupérer directement leur exemplaire souscrit.
Karl Radek (1885-1939) : une biographie politique
Présentation du projet d’édition de l’ouvrage de Jean-François FAYET
13 septembre 2014 par collectif

La souscription en ligne est maintenant terminée. L’ouvrage est en préparation. Sa parution est prévue pour l’automne 2015. Nous sommes désolés pour cet important retard et prions nos premiers souscripteurs de bien vouloir nous excuser, eu égard à l’importance de l’ouvrage et aux difficultés de financement induites.

Attention, la pagination indiquée peut encore varier.

Présentation du projet :

Le collectif d’édition Smolny vous propose de bénéficier de cette nouvelle parution de la monumentale biographie politique de Karl Radek, précédemment parue en 2004. Cette somme historiographique est depuis quelques années indisponible... Nous vous la proposons donc de nouveau, dans la même édition, mais actualisée au niveau de son appareil critique (références bibliographiques, nouveaux index, renvois de notes).

Nous tenions à faire un effort significatif sur le prix. La précédente édition était commercialisée au prix de 86 euros. La présente édition sera commercialisée au prix de 28 ou 30 euros (pagination non stabilisée). Comme souvent, nous comptons sur votre soutien pour que ce projet puisse se réaliser dans de bonnes conditions.


Présentation de l’ouvrage :

Né en Galicie autrichienne dans une famille juive assimilée, Karl Bernhardovitch Sobelsohn, le futur Radek, fut l’enfant terrible de l’Internationale socialiste, puis le troubadour de la révolution mondiale, avant de terminer sa carrière comme conseiller personnel de Staline en politique étrangère. Si la dernière décennie de sa vie ne fut qu’un triste épilogue, une succession de compromissions et de reniements, l’itinéraire de Radek est d’abord celui d’une succession de révoltes : contre son environnement familial, contre le monde bourgeois qui a fait de lui un paria, puis contre ses camarades révolutionnaires qui ont mis du temps à l’accepter parmi eux.

Intellectuel brillant et polyglotte, Radek se fit remarquer dès son plus jeune âge par ses talents de polémiste. Mais sa célébrité dans la constellation révolutionnaire doit aussi beaucoup à sa personnalité transgressive. Voleur, menteur, infidèle, irrespectueux et insubordonné, il était « un étrange mélange d’amoralité, de cynisme et d’enthousiasme spontané pour les idées, les livres, la musique et les êtres humains » (Angelica Balabanov). Tous ceux qui l’ont rencontrés n’étaient pas moins saisis par la singularité de son apparence : « un croisement de professeur et de bandit » (Bruce Lockhart), « une physionomie à la Méphisto, impertinente, drôle et terrifiante » (comte Kessler). Icône de la gauche radicale pour les uns, symbole du cynisme en politique pour les autres, cette figure de Janus véhicule encore suffisamment de références politiques et culturelles pour que son patronyme ait trouvé sa place dans le cinéma hollywoodien en tant qu’incarnation de l’image de l’ennemi dont on besoin toutes les sociétés comme contre-modèle.

Basé sur une documentation largement inédite, provenant des archives ex-soviétiques et de l’ancienne RDA, cet ouvrage est organisé autour de sept problématiques recouvrant les principales étapes de l’itinéraire de cet acteur politique de premier plan, souvent réduit à l’état de non-personne par la censure stalinienne.

À partir d’une définition de l’individu comme tissu social, la biographie de Radek accorde une grande importance à l’histoire des réseaux, des milieux et des lieux de l’engagement révolutionnaire d’une génération emportée par l’étincelle d’Octobre.


L’auteur :

Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, de l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales, de la Faculté d’Ethnologie de Paris VIII et docteur ès Lettres de l’Université de Genève, Jean-François FAYET a enseigné au département d’histoire de l’Université de Genève (1992-2012), à l’IUHEID (2006-2007), à l’EHESS (2010), à l’Université de Fribourg (2012-2013) et de Lausanne (2014). Il est actuellement chercheur senior FNS-UNIL.

Dernières publications :

— VOKS : Le laboratoire helvétique. Histoire de la diplomatie culturelle soviétique durant l’entre-deux-guerres, Genève, Georg, mai 2014, 600 p.

— « 1919 », in Stephen Anthony Smith (ed.), Oxford Handbook of the History of Communism, Oxford, Oxford University Press, 2014, pp.109-124.

— « Reflections on writing the history of anti-communism », Twentieth Century Communism, a journal of international history, n°6, 2014, pp. 8-21.


Table des matières :

-  Avant-propos de l’éditeur

-  Remerciements

-  Introduction. Dis-moi où sont tes archives et je te dirai qui tu es

-  Chapitre 1 : Les origines culturelles, sociales et politiques de Radek

  • 1. Un « Maskil » de Galicie
    • La mosaïque galicienne
    • Une famille de Juifs « modernistes »
    • Les Lumières juives
    • Limites et ambiguïtés de l’assimilation
  • 2. La naissance d’un « Zeromszczyzna »
    • Le culte de la génération de 1831
    • Un patriote polonais
    • Karl Sobelsohn rencontre Radek
  • 3. Du nationalisme polonais à l’internationalisme prolétarien
    • Le carrefour cracovien
    • Deux approches du socialisme
    • Une rencontre décisive
  • 4. Parmi les révolutionnaires professionnels
    • Des révolutionnaires en exil
    • Aux côtés de Rosa Luxemburg à Berlin
    • À l’école de la révolution

-  Chapitre 2 : « L’affaire Radek »

  • Introduction
  • 1. L’affrontement de tendances au sein du SPD et l’affaire de Göppingen
    • Radek en Allemagne
    • Premières tensions avec les camarades polonais
    • La cristallisation des tendances
    • L’affaire de Göppingen
  • 2. La crise polonaise et le procès Radek
    • La crise de la SDKPiL
    • L’attitude de Radek dans la crise de la SDKPiL
    • La convocation du tribunal
    • Le procès
    • Le verdict et sa signification
  • 3. La Lex Radeka : une question de politique ou de droit ?
    • Les réactions en Allemagne au procès polonais
    • La décision de Chemnitz et la réaction des Brêmois
    • Une question de politique ou de droit ?
  • 4. Russes et Polonais
    • L’intervention des Russes
    • La contre-offensive des « Roslamowcy » : la commission de Paris
    • Une réhabilitation escamotée
    • Quelques remarques sur les conséquences de l’affaire Radek

-  Chapitre 3 : La métamorphose du paria en vice-commissaire du peuple

  • Introduction
  • 1. « Mais qui est Parabellum ? »
    • Réfugié en Suisse
    • Le noyau de la nouvelle Internationale
    • La renaissance de la gauche allemande
    • La gauche de Zimmerwald, Grimm et le PSS
  • 2. Porte-parole des bolcheviks en Europe
    • La traversée de l’Allemagne
    • Le bureau à l’étranger du comité central bolchevique
    • Radek, Lénine et la rupture avec Zimmerwald
  • 3. Le vice-commissaire du peuple à la propagande
    • Le Lord Beaverbrook bolchevique
    • Communiste de gauche
    • Les premiers groupes communistes non-russes et la double politique

-  Chapitre 4 : Une passion allemande déçue

  • Introduction
  • 1. Flux et reflux de la première vague révolutionnaire
    • Les retrouvailles des frères ennemis de la gauche allemande
    • Un parti communiste qui n’en est pas un
    • Suivre l’initiative des masses ou sonner la retraite ?
  • 2. Le procès raté de l’ingérence bolchevique en Allemagne
    • L’arrestation
    • Une enquête préliminaire embarrassante
  • 3. « Le salon politique »
    • Débats économiques
    • Débats militaires
    • Débats avec le PC allemand
    • Portée des entretiens de 1919
  • 4. Petits marchandages diplomatiques : le retour de Radek

-  Chapitre 5 : Révolutionnaire, diplomate, intrigant

  • Introduction
  • 1. La force d’attraction de la Révolution d’Octobre
    • Bienvenue au pays des Soviets
    • Nouvelles perspectives révolutionnaires en Europe : la révolution au bout des fusils de l’Armée rouge
    • Le congrès de l’enthousiasme révolutionnaire
    • L’appel aux masses orientales contre l’impérialisme occidental
    • La formation de partis communistes de masse dans les pays occidentaux
  • 2. Au service de l’exécutif
    • Radek-Levi : deux conceptions du communisme allemand ou de l’internationalisme prolétarien ?
    • La crise italienne du parti allemand
    • Un exécutif ambigu
    • « Oui je vais leur apprendre à faire une révolution »
    • « Il était en définitive nécessaire d’agir. Et je crois que dans tous les cas cela fera avancer le parti »
    • Un compromis préalable au sein du parti russe
    • De la difficulté de faire du Levi sans Levi
  • 3. La confusion des genres
    • Radek, Römer, Bremer, Viator et les autres
    • Le retour de Radek dans les couloirs de la diplomatie
    • Berlin, Gênes, Rapallo : le bal des conférences internationales
    • Le front uni malgré tout
  • 4. Révolution allemande : dernier acte
    • L’occupation de la Ruhr : une nouvelle situation révolutionnaire ?
    • La crise du parti allemand
    • L’Union soviétique face à la menace d’une nouvelle intervention
    • La ligne Schlageter
    • Une ligne difficile à appliquer
    • Des résultats ambigus
    • L’Octobre allemand n’aura pas lieu

-  Chapitre 6 : Radek et l’opposition

  • Introduction
  • 1. La crise russe de l’Internationale
    • Le parti allemand au lendemain du fiasco d’Octobre
    • L’implication de l’Internationale dans la lutte de pouvoir au sein du parti russe
    • Un retournement de circonstance
    • L’analyse sans les Allemands de la question allemande
    • Le « trotskysme » expliqué aux Allemands
    • Radek et Brandler dans la tourmente de l’exécutif
    • Le congrès de la « bolchevisation »
    • L’acharnement de la nouvelle direction allemande contre Radek, Brandler et Thalheimer
  • 2. Le moment chinois de l’opposition
    • À l’écart des luttes du parti
    • Les origines de l’alliance entre le Guomindang, le PC et la Russie soviétique
    • Recteur de l’Université Sun Yat-sen
    • Un premier avertissement passé inaperçu
    • Les hésitations de Radek face à la réorganisation de l’opposition
    • La trahison de Tchang Kaï-chek ramène Radek dans le camp de l’opposition unifiée
    • La question chinoise devient celle de l’opposition
  • 3. De l’intransigeance à la capitulation
    • Un combat inégal
    • L’opposition en exil : « Exclus nous restons fidèles au parti »
    • Des initiatives personnelles qui affaiblissent la cohésion de l’opposition
    • Le double jeu de Radek
    • Les raisons d’une capitulation
    • La crise de l’opposition
    • La trahison de la « commission des trois » sème la panique dans les rangs de l’opposition

-  Chapitre 7 : Dans les abîmes du stalinisme

  • Introduction
  • 1. Une plume servile
    • Des débuts modestes
    • Hagiographe de Staline
    • Censeur de la littérature
    • La vitrine antifasciste d’un régime répressif
    • Historien révisionniste
  • 2. Radek et la politique extérieure soviétique des années trente
    • La place de Radek dans l’élaboration de la politique étrangère soviétique des années trente
    • Le pouvoir stalinien face à la poussée fasciste
    • Porte-parole de la nouvelle politique stalinienne de « paix »
    • Mythe et réalité de l’imposture de la politique stalinienne de « paix »
  • 3. Dernier acte : accusé-accusateur
    • Le pays le plus démocratique du monde
    • L’arrestation
    • Pourquoi Radek a-t-il été arrêté ou pourquoi n’aurait-il pas été arrêté ?
    • La préparation du procès
    • L’accusation
    • Entre invention et falsification
    • La faille des procès mise à nu
    • D’un procès à l’autre : une mécanique bien rodée
    • Sentences et réactions

-  Conclusion : Mais où est passé Karl Radek ?

-  Bibliographie générale

  • I. Sources
  • II. Travaux

-  Notices biographiques
-  Liste des sigles et des abréviations
-  Index des noms de personnes
-  Index des groupes politiques
-  Index des parutions


Parution prévue : Novembre 2015

ISBN : 978-2-9528276-6-9

De 704 à 768 pages, selon format 16x23 ou 14x21 / Prix librairie 28 ou 30 euros