AccueilBibliothèqueCorrespondance
Dernière mise à jour :
lundi 20 novembre 2017
   
Brèves
Mardi 21 mai - La Revue Z à Terra Nova
lundi 20 mai
Mardi 21 mai 2013 à 19h, rencontre à la Librairie Terra Nova de Toulouse avec l’équipe de la revue Z à l’occasion de la parution du dernier numéro Thessalonique & Grèce, aux éditions Agone. Après une enquête collective au nord de la Grèce, la revue Z viendra présenter son dernier numéro : Thessalonique dans la dépression européenne. Bricolages quotidiens et résistances insolvables.
Groupe de Liaison pour l’Action des Travailleurs
lundi 6 février
Le sommaire des articles de la revue Lutte de classe, publiée par le GLAT, a été largement augmenté, notamment sur la période 1971-1975. Pour tous les numéros listé, une version PDF est maintenant accessible en ligne. Bonnes lectures !
Mise à jour du catalogue du fonds documentaire
jeudi 1er septembre
Une nouvelle version mise à jour du Catalogue du Fonds Documentaire Smolny, très largement étendue (une vingtaine d’entrées supplémentaires) est en ligne ce jeudi 1er septembre 2011. Merci aux contributeurs. D’autres titres à suivre...
Ouverture des archives numériques du CERMTRI
lundi 15 août
Le CERMTRI a décidé de créer une bibliothèque numérique avec l’objectif de numériser le maximum de ses archives et de ses collections. Pour démarrer : La revue « Bulletin Communiste » (1920-1933) ; le journal « La Vérité » (1957-1958) ; la revue des « Cahiers du mouvement ouvrier » (2002-2011). Soit déjà 428 documents ce qui représente 6395 pages. Bravo pour cette excellente initiative !
Sur le Web
[infokiosques.net]
Nous nous auto-organisons et nous montons un infokiosque, une sorte de librairie alternative, indépendante. Nous discutons des publications, brochures, zines et autres textes épars qui nous semblent intéressants ou carrément nécessaires de diffuser autour de nous. Nous les rassemblons dans cet infokiosque, constituons ainsi nos ressources d’informations, et les ouvrons au maximum de gens. Nous ne sommes pas les troupes d’un parti politique, ni les citoyen-ne-s réformateurices de nos pseudo-démocraties, nous sommes des individus solidaires, qui construisons des réseaux autonomes, qui mettons nos forces et nos finesses en commun pour changer la vie et le monde.
Premiers pas sur une corde raide Montreuil (93) : concert de soutien au Rémouleur, samedi 11 octobre 2014 qcq Tout mais pas l'indifférence Crise, totalitarisme, luttes sociales et de classe en Grèce Bruxelles : programme de septembre 2014 au local Acrata
Bibliolib
Catalogue de textes d’origine libertaire ou anarchiste, sans habillage particulier (pas de commentaire, d’édition critique, de note). Les textes bruts donc avec une liste d’auteurs qui commence à être significative. Un bon point d’entrée donc pour ceux qui savent à l’avance ce qu’ils cherchent. Attention : ce site s’est fait subtilisé sa précédente adresse par un site pornographique. Notre propre lien a donc été incorrect quelque temps. Nous en sommes désolé.
Pelloutier.net
Sur l’histoire du syndicalisme révolutionnaire et de l’anarcho-syndicalisme, avec des études, documents et synthèses intéressantes sur Pelloutier, Monatte, La Vie Ouvrière (1909-1914) et sur les mouvements syndicalistes en France, Europe, USA...
Balance
Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier international et de la Guerre d’Espagne. Nombreux articles en espagnol. Textes de Bordiga, entre autres.
Classiques des sciences sociales
Une bibliothèque numérique entièrement réalisée par des bénévoles, fondée et dirigée par Jean-Marie Tremblay, sociologue. Comprend de très nombreuses oeuvres du domaine public. La section des "auteurs classiques", en particulier, est une véritable mine, où l’on trouve Bebel, Bordiga, Boukharine, Engels, Fourier, Gramsci, Kautsky, Labriola, Lafargue, Lukacs, Luxemburg, Marx, Trotsky et bien d’autres.
1953-08-14 : Marc Chirik à Jean Malaquais
Visite de Malaquais en France, dissolution de la GCF, soutien à Cardan
27 septembre 2007 par hempel

Caracas, 14 août 1953

Mon cher Jean,

Bien reçu ta lettre de Sarajevo, lettre que j’ai attendue avec une très grande impatience. Cousin m’annonçait toujours que tu me préparais une longue lettre avec des détails sur vos discussions et sur l’affaire Mousso, et pour cette raison s’abstenait lui-même de me donner plus de détails. Or, hélas, ta lettre ne me donnait pas de conclusions quant à Mousso. Une récente lettre de Pierre me laisse à croire que vous avez décidé de ne pas faire de blâme public, lui laissant la possibilité de se réhabiliter et reprendre un jour une activité politique, mais qu’en même temps vous ne lui avez pas accordé de reprendre sa place parmi nous. Je pense que vous n’auriez pas pu faire mieux après tout. C’était à Mousso de prouver que son comportement par le passé était une aberration passagère, qu’il reconnaissait ses faiblesses et fautes pour ne pas recommencer à l’avenir. A ce que je comprends par ta lettre, il était loin d’un tel comportement. Dommage mais tant pis pour lui. A-t-il au moins essayé de s’expliquer et de se justifier ? Quelles explications a-t-il donné ?

Pour ce que tu me dis de Cousin et de Cardan, je suis bien content de savoir le rétablissement de rapports normaux entre vous et d’estime réciproque. Cousin a des défauts, se plaisant un peu à scandaliser mais c’est un camarade très sérieux quant au fond du problème, réfléchissant et se donnant la peine de se faire (... illisible ...) aussi juste que possible. Dans le domaine des idées, il défend la sienne avec caractère et force, mais n’est pas borné et capable d’écouter et de réfléchir aux arguments des autres.

Mais ce qui m’enchante ce sont tes appréciations de Cardan. C’est un garçon extrêmement probe moralement, délicat, sensible. Je l’apprécie énormément et lui porte une profonde affection. J’avais cru que vous l’aviez emmené en voyage avec vous en Yougoslavie et j’étais très content. Hélas, j’ai été déçu d’apprendre que cela ne s’est pas fait. C’est vraiment dommage pour lui d’abord et pour vous aussi, car sa compagnie vous aurait très satisfaits.

A propos de Cardan, je voudrais te demander, Jean, un effort tout particulier pour lui trouver des traductions ou un autre boulot si possible dans des maisons d’édition où tu peux le recommander. Mais en plus, je voudrais que tu fasses un effort pour lui remettre un peu d’argent. Le gars crève de faim et est trop susceptible pour accepter l’offre d’une aide. Je sais qu’il t’a déjà refusé, mais n’en tiens pas compte, insiste, et remet lui, quelques puissent être ses protestations, une somme d’argent lui permettant de vivre et de manger quelques temps.

Concernant le groupe, je viens de recevoir une lettre à tous les camarades de Pierre qui se prononce définitivement pour la dissolution. J’ai bien réfléchi à cette situation et je suis bien obligé de me rendre à l’évidence : le groupe, par les conditions particulières qui lui sont propres, ne peut plus survivre. Si j’étais moi à Paris, j’aurais peut-être pu maintenir son existence, encore que cela n’est pas absolument certain. Je regrette cette issue politiquement sans me cacher que cela m’affecte aussi en profondément, sentimentalement. Voilà 11 ans que j’ai participé à l’initiative de sa constitution et 11 ans que je me suis employé à le maintenir et développer. Tout ce temps, j’ai la conviction de ne l’avoir pas perdu en vain. Nous avons beaucoup approfondi des problèmes vitaux. Nous avons fait une certaine élaboration théorique et avons formé un certain nombre de militants. C’est une oeuvre positive.

Je viens de rédiger une déclaration politique en réponse à la lettre de Pierre. J’accepte comme inévitable la dissolution du groupe, mais tiens à préciser quelques points théoriques en litige et surtout insister sur la notion du militant et de ses tâches de l’heure présente. Je fais également mienne la proposition de Pierre que la dissolution ne se fasse pas purement et simplement, mais qu’une brochure - bilan des positions de la G.C.F. - soit publiée. Malheureusement je suis personnellement dans l’impossibilité de prendre une part aussi active que je devrais dans la rédaction de ce bilan. Je n’ai pas d’archives, ni procès-verbaux, ni lettres, ni collection d’Internationalisme ici à ma disposition. Il faudrait donc que Pierre et toi vous fassiez un dernier effort avant de repartir pour décider en commun avec Cousin et Cardan, sur le contenu de ce bilan et la modalité de sa rédaction, en vous chargeant de la plus grande partie, sinon de la totalité de ce travail. Pour autant que je peux y participer, il va de soi que je suis entièrement à votre disposition et ferai tout mon possible pour y collaborer. C’est tout ce que je peux dire pour le moment de loin. Pour l’avenir, Pierre suggère que nous envisagions nous trois un travail en commun. En principe, je suis d’accord. Il faudrait voir le contenu, l’ampleur, l’objet de ce travail. Là dessus de nouveau, étant isolé, n’ayant pas la possibilité de débattre et d’échanger des idées, je suis dans une situation défavorable par rapport à vous. C’est donc de vous que j’attend les premières suggestions.

Je viens d’envoyer il y a quinze jours à Cousin une lettre concernant la situation internationale :

1) le recul apparent d’une menace de guerre imminente,

2) la crise dans l’appareil gouvernemental en Russie et la signification de la chute de Béria,

3) les événements de Berlin auxquels on doit accorder un intérêt.

Tu prendras connaissance de cette lettre et d’autres ainsi que de ma déclaration à ton retour en France. Je pense, Jean, que tu devrais profiter de ton séjour en Italie pour entrer en contact avec le PCI. Tulio, ou d’autres encore que tu connaissais avant-guerre ainsi qu’avec des camarades avec qui nous étions en relation. J’ai demandé à Cousin de t’envoyer des adresses. D’autre part, la situation économique et politique en Italie (crise gouvernementale) et la situation en France avec la vague de grèves, est très intéressante, et je voudrais que tu me donnes tes impressions à ton retour. Ne pourrais-tu pas t’arrêter un jour à Marseille pour voir Piccino. Il vient de constituer un groupe bordiguiste français, et qui ont publié un bulletin. Il serait peut-être intéressant de prendre contact et de voir ce qu’il en est.

Et maintenant, comment trouvez-vous Florence, l’Italie et la Yougoslavie ? Je pense que vous devez être enchanté de votre voyage et je regrette énormément de ne pas avoir été à Paris pour vous accompagner.(...)

Fraternellement à vous deux,

Votre Marc.

Autres articles de cette rubrique
  1. 1843-10-03 : Karl Marx an Ludwig Feuerbach
  2. 1859-12-11 : Friedrich Engels à Karl Marx
  3. 1873-10-22 : Karl Marx à Nicolaï Frantsévitch Danielson
  4. 1883-02-10 : Friedrich Engels à Eduard Bernstein
  5. 1885-04-23 : Friedrich Engels à Vera Zassoulitch
  6. 1885-09-26 : Élisée Reclus à Jean Grave
  7. 1904-01-21 : Rosa Luxemburg à Paul Löbe
  8. 1906-08-02 : August Bebel an Karl Kautsky
  9. 1906-08-22 : Rosa Luxemburg à Luise Kautsky
  10. 1906-10-08 : August Bebel an Johann Friedrich Westmeyer
  11. 1906-11-16 : Rosa Luxemburg à Georgi Bakalov
  12. 1906-11-xx : Rosa Luxemburg à Georgi Bakalov
  13. 1906-12-16 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  14. 1907-09-02 : August Bebel an Gustav Noske
  15. 1907-10-09 : Rosa Luxemburg à Paul Löbe
  16. 1908-02-04 : Rosa Luxemburg à Wilhelm Dittmann
  17. 1908-03-13 : Rosa Luxemburg à Arthur Stadthagen
  18. 1908-04-20 : Rosa Luxemburg à Luise Kautsky
  19. 1908-08-01 : Rosa Luxemburg à Wilhelm Pieck
  20. 1910-03-12 : Rosa Luxemburg à Konrad Haenisch
  21. 1910-03-17 : Rosa Luxemburg à Luise Kautsky
  22. 1911-05-23 : Rosa Luxemburg à Wilhelm Dittman
  23. 1911-12-02 : Rosa Luxemburg à Konrad Haenisch
  24. 1914-07-29 : Albert Südekum an Theobald von Bethmann Hollweg
  25. 1914-08-31 : Erich von Falkenhayn an Arthur Stadthagen
  26. 1914-09-03 : Karl Liebknecht an die Redaktion der „Bremer Bürger-Zeitung“
  27. 1916-08-17 : Karl Liebknecht au Tribunal gouvernemental allemand
  28. 1918-10-18 : Lénine aux membres du groupe « Spartacus »
  29. 1918-10-18 : Rosa Luxemburg à Sophie Liebknecht
  30. 1918-11-04 : Rosa Luxemburg à Mathilde Jacob
  31. 1918-11-08 : Rosa Luxemburg à Paul Löbe
  32. 1918-11-14 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  33. 1918-11-15 : Karl Liebknecht an Paul Eckert
  34. 1918-11-18 : Rosa Luxemburg à Adolf et Marie Geck
  35. 1918-11-18 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  36. 1918-11-18 : Rosa Luxemburg à Franz et Eva Mehring
  37. 1918-11-24 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  38. 1918-11-29 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  39. 1918-12-20 : Rosa Luxemburg à Lénine
  40. 1918-12-25 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  41. 1918-12-xx : Rosa Luxemburg à Adolf Warski
  42. 1919-01-04 : Rosa Luxemburg à Marta Rosenbaum
  43. 1919-01-11 : Rosa Luxemburg à Clara Zetkin
  44. 1919-03-27 : Paul Levi an Lenin
  45. 1921-03-27 : Paul Levi an Lenin
  46. 1921-09-23 : Paul Levi an Clara Zetkin
  47. 1924-12-24 : Nicolas Boukharine à Félix Dzerjinski
  48. 1926-10-28 : Amadeo Bordiga à Karl Korsch
  49. 1927-11-16 : Adolf Joffé à Léon Trotsky
  50. 1936-04-21 : Victor Serge à la rédaction de « La Révolution prolétarienne »
  51. 1939-06-19 : Léon Trotski à Jean Malaquais
  52. 1939-08-09 : Léon Trotski à Jean Malaquais
  53. 1945-09-10 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  54. 1945-09-24 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  55. 1945-12-10 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  56. 1946-01-10 : Marc et Clara Chirik à Jean Malaquais
  57. 1946-11-20 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  58. 1946-12-07 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  59. 1948-03-18 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  60. 1948-04-08 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  61. 1948-05-09 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  62. 1948-06-xx : Marc Chirik à Jean Malaquais
  63. 1948-08-32 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  64. 1948-10-22 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  65. 1948-11-10 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  66. 1949-02-10 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  67. 1950-01-30 : Adhémar Hennaut au Ministère de la Reconstruction (Belgique)
  68. 1951-03-22 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  69. 1951-04-15 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  70. 1951-05-09 : Natalia Sedova Trotski au comité exécutif de la IV° Internationale
  71. 1951-07-16 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  72. 1951-10-22 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  73. 1952-04-01 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  74. 1952-04-15 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  75. 1952-04-27 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  76. 1952-05-20 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  77. 1952-06-04 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  78. 1952-06-19 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  79. 1952-06-25 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  80. 1952-07-18 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  81. 1952-08-24 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  82. 1952-09-07 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  83. 1952-10-19 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  84. 1952-11-01 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  85. 1952-11-09 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  86. 1953-05-07 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  87. 1953-05-19 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  88. 1953-08-14 : Marc Chirik à Jean Malaquais
  89. 1953-10-20 : Jean Malaquais à Marc Chirik
  90. 1961-11-09 : Natalia Sedova Trotski au journal France Soir