AccueilContributionsFormat libre
Dernière mise à jour :
lundi 5 novembre 2018
   
Sur le Web
Capitalisme & Crises Économiques
Jacques Gouverneur et Marcel Roelandts proposent de découvrir les résultats de leurs recherches respectives. Elles portent sur l’analyse critique de l’évolution du capitalisme, en respectant un souci de rigueur scientifique. Elles débouchent sur des analyses et des conclusions souvent novatrices.
Troisième lettre ouverte aux Inspecteurs pédagogiques régionaux d’histoire et de géographie et... réponse des IPR !
Toujours à propos du documentaire-fiction « L’évasion de Louis XVI »
10 février 2009 par eric

Suite des première et deuxième lettres ouvertes concernant les termes, repris par l’Inspection pédagogique régionale de Paris, de l’invitation à projeter devant des classes scolaires le docu-fiction sur la fuite de Louis XVI à Varennes. Encore une fois, nous laissons donc une place dans la rubrique format libre à ces troisièmes et quatrièmes listes de signataires.

En pièce jointe nous mettons également à la disposition du lecteur l’intégrale de la réponse des IPR... édifiante lecture à n’en pas douter. Comme nous sommes sans aucun doute au nombre des « relais complaisants » évoqués par cette lettre, nous acceptons bien volontiers d’être maintenant un des « relais complaisants » de leur inénarrable réponse, qui évite bien entendu de se prononcer sur l’essentiel, à savoir dans quelle mesure l’Inspection pédagogique doit reprendre tel quel, et sans aucune mise en forme typographique ou autre permettant d’en distinguer la source, n’importe quelle espèce de texte de falsification historique. Mais l’IPR, n’écoutant que son devoir, n’hésite pas, par contre, à caractériser très clairement la première lettre ouverte de « cours biaisé d’historiographie de la Révolution ». Nous leur laissons volontiers dans cette micro-polémique le mot de la fin, pur produit du bon sens bureaucratique : « Sachez que nous avons l’habitude de prendre nos responsabilités, que nous rendons compte régulièrement de nos activités, auprès de nos seuls supérieurs hiérarchiques ». Histoire ? Quelle histoire ?

E.S.


Lettre ouverte n°3 à Madame Jalta , Messieurs Carnat et Lauby, Inspecteurs pédagogiques régionaux d’histoire et de géographie de l’Académie de Paris.

2 février 2009.

De nombreux signataires de cette lettre ouverte se disent très surpris que l’Inspection pédagogique régionale d’histoire-géographie de Paris ait validé de son autorité pédagogique la dernière phrase de son invitation à la projection du docu-fiction L’évasion du roi : « L’échec de sa fuite se soldera un an plus tard par la décapitation du roi et de la reine de France ». Un an plus tard cela voudrait donc dire en juin 1792, donc AVANT le Manifeste du Duc de Brunswick du 25 juillet 1792. Rappelons que ce dernier menaçait en ces termes les « habitants de la France » et surtout les Parisiens : « s’il était fait la moindre violence à la famille royale ,[ les souverains étrangers] « en tireront une vengeance exemplaire(...) en livrant la ville de Paris à une exécution militaire et à une subversion totale et les révoltés coupables aux supplices qu’ils auront mérités ». Ce Manifeste provoque en réaction l’insurrection du 10 août 1792. Cautionner ou valider ce « un an plus tard » c’est manifester pour le moins une grande désinvolture avec la chronologie.

Nicole Bossut- Perron, Odile Dauphin, Jean-Jacques Marie.


Troisième liste de signataires

Jean-Marc Berlières, professeur d’histoire contemporaine, Université de Bourgogne Céline Borello, maître de conférence en histoire moderne, Université de Haute- Alsace. Olivier Coquard, docteur en histoire, professeur de chaire supérieure, Lycée Henri IV, Paris Jean-Clement Martin, professeur émérite à Paris I. Alain Chevalier, Conservateur en chef du Patrimoine, Directeur du Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille ( 38) François Godicheau, maître de conférence en histoire contemporaine, Université de Bordeaux. Yann-Arzel Durelle-Marc, professeur d’histoire du droit, Université de Franche-Comté. Jean-Pierre Debourdeau, professeur d’histoire-géographie retraité (académie de Dijon) Loïc Lebars, professeur d’histoire retraité, académie de Nantes. Philippe de Carbonnières, assistant de conservation chargé des colletions Révolution-Empire au musée Carnavalet. Jacky Gélis, professeur émérite d’histoire moderne, Université Paris VIII. Henri Hassan, Professeur de SES (académie de Lyon) Christian Coudene, enseignant SES retraité (académie de Lyon) Jacques Chatillon, professeur retraité d’histoire-géographie ( Côtes d’Armor) Catherine Giappiconi , agrégée de lettres, ex PLP Lettres-histoire (Paris) Christine Schimmer, agrégée de lettres classiques.(Paris) Marianne Darras, agrégée de lettres classiques (Paris) Edith Danry, professeur de lettres modernes (académie de Dijon) Jean-Pierre Doujon, maître de conférences- économie, histoire des faits économiques et sociaux (retraité), Grenoble Jean-Louis Grappin, agrégé de mathématiques (CPGE) Paris Alain Cuénot, professeur d ‘histoire, docteur en histoire, académie de Versailles Dominique Gros, maître de conférence retraité, droit public, Université de Bourgogne. Nadine Marie-Schwartzenberg, chercheur CNRS. Yannick Delpoux, professeur d’histoire (académie de Toulouse Claude Palacios, agrégée de lettres classiques, académie de Paris Martine Lannaud , professeur de Chaire Supérieure retraitée, Paris. Reynold Humphries, agrégé, professeur d’Université, retraité.


Quatrième liste de signataires ( 8 février 2009 ) :

Thierry Aprile, Professeur Agrégé, Créteil. Sylvie Aprile, Professeur d’histoire moderne Lille 3. Marc Ferro, Directeur d’études à l’EHESS Co-directeur des Annales. Daniel Roche, professeur au Collège de France. Jean-Luc Chappey, maître de conférence histoire contemporaine, Paris I Panthéon-Sorbonne. Bernard Vinot, professeur agrégé retraité ( académie d’Amiens) Marie-Claude Vitoux, maître de conférence histoire contemporaine, Université de Haute -Alsace. Laurence Favier, maître de conférence Université de Bourgogne. Jacques Gleyze professeur d’Université (STAPS) Santhesih Montpellier IUFM Michel Aurigny, professeur de mathématiques, Président de l’association les Amis de Gracchus Babeuf . Jean Bart, historien du droit, Université de Bourgogne. Jacqueline Baynac, professeur d’ histoire retraitée (académie de Dijon) Francis Blanchet, professeur agrégé de mathématiques ( Paris) Olivier Dumoulin, professeur des Universités, Histoire contemporaine( Université de Caen) Georges Epitalon, professeur d’histoire retraité (académie de Nice) Boris Ernult, professeur de géographie, CPGE, Caen. Xavier Giovannetti, professeur de lettres classiques retraité (académie de Nice) Anne Girollet, maître de conférence en histoire du droit, Université de Bourgogne. Béatrice Grassias, agrégée de lettres classiques ( Paris) Jacques Lelong, professeur d’histoire agrégé retraité, historien. Hélène Lézaud, agrégée d’histoire-géographie, retraitée ( Aix-Marseille) André Paris, professeur d’histoire retraité (académie de Dijon), historien. Jean-Jacques Petit, professeur d’histoire retraité (Nantes) Stéphane Kotovtchikhine, maître de conférence en histoire du droit et des institutions, ancien vice-président de l’Université de Bourgogne. Françoise Roussel, professeur agrégée de philosophie, CPGE Paris. Alain Sauvage, professeur d’histoire (académie de Besançon) Philippe Salvadori, maître de conférence histoire moderne, directeur du département d’histoire de l’Université de Bourgogne. Claude Singer, professeur de lettres modernes (académie de Versailles) Jean-François Dormois, professeur de lettres-histoire en lycée professionnel ( Autun) Jean-Pierre Molénat, historien, directeur de recherche émérite CNRS. Jean-Pierre Peyrard, professeur d’histoire retraité ( Clermont-Ferrand) Michel Delamotte, professeur d’histoire retraité ( Rouen) Pascal Le Mao, professeur agrégé de géographie, (Paris) Jean-Claude Blanchetière, professeur d’histoire retraité (Caen) Bernard Daniel, professeur de philosophie (Le Mans) Michel Pageard, directeur d’école retraité( Le Mans) Audrey Marc, professeur d’histoire (Montpellier) Martine Coulon, professeur de lettres classiques. Jean-Pierre Cassard, professeur agrégé d’histoire-géographie, lycée J Ferry, St-Dié.(88) Maurice Stobnicer, professeur honoraire d’Allemand( Créteil) Nada Chaar, professeur agrégé d’histoire-géographie, lycée St-Saens, Deuil la Barre(95)

Nous rappelons que nous ne sollicitons que des signatures de professeurs d’ université, de chercheurs, et de professeurs du secondaire retraités ou en fin de carrière.

Documents joints à cet article :
Messages de forum :
Troisième lettre ouverte aux Inspecteurs pédagogiques régionaux d’histoire et de géographie et... réponse des IPR !
1er mars 2009 par nadie48
Je rajoute que même la lettre mél hebdomadaire d’Hérodote reçue ce jour et peu suspecte de "procès d’intention" comme le rapportent les termes employés de la réponse des IPR, s’étonne de la partialité du film diffusé par la télévision publique de notre République commune en titrant "une occasion manquée" et en donnant des arguments probants

Hérodote lettre mél du 2 au 8/3/9