Accueil
Dernière mise à jour :
lundi 20 novembre 2017
   
Brèves
Smolny sur Twitter
dimanche 26 mars
Retrouvez le fil d’actualité Smolny sur Twitter via le compte @CoSmolny
Index chronologique des notices de parutions
dimanche 15 mars
Enfin ! Mise à jour de notre index chronologiques des notices de parution... histoire de faciliter les recherches dans ce qui est paru ces quelques dernières années !
Calendrier
jeudi 26 février
Mise en place d’un calendrier perpétuel qui annonce quelques manifestations à venir, auxquelles participe ou pas le collectif Smolny.
La traduction en questions
jeudi 29 janvier
Une table ronde est organisée sur ce thème dans le cadre des 10 ans de la libraire Terra Nova. Rendez-vous à 18h ce jeudi 29 janvier 2015...
La Première Guerre mondiale sur le site Smolny
jeudi 20 novembre
Une notice thématique regroupe par ordre chronologique de parution tous les documents sources qui sont publiés sur le site du collectif Smolny en rapport avec la Première Guerre mondiale et le mouvement ouvrier international : « Documents : La Première Guerre mondiale ( Juillet 1914 - Novembre 1918 ) ». Cette notice est mise à jour à chaque nouvel ajout. À consulter régulièrement donc.
Les OCRL en ligne
mercredi 12 novembre
La section des Œuvres complètes de Rosa Luxemburg accueille maintenant l’édition en ligne des OCRL, complémentaire des volumes parus au format papier, incluant également des textes inédits, d’auteurs tiers, en rapport avec les thématiques des volumes parus. Voir le Journal des parutions.
Sur le Web
[infokiosques.net]
Nous nous auto-organisons et nous montons un infokiosque, une sorte de librairie alternative, indépendante. Nous discutons des publications, brochures, zines et autres textes épars qui nous semblent intéressants ou carrément nécessaires de diffuser autour de nous. Nous les rassemblons dans cet infokiosque, constituons ainsi nos ressources d’informations, et les ouvrons au maximum de gens. Nous ne sommes pas les troupes d’un parti politique, ni les citoyen-ne-s réformateurices de nos pseudo-démocraties, nous sommes des individus solidaires, qui construisons des réseaux autonomes, qui mettons nos forces et nos finesses en commun pour changer la vie et le monde.
Premiers pas sur une corde raide Montreuil (93) : concert de soutien au Rémouleur, samedi 11 octobre 2014 qcq Tout mais pas l'indifférence Crise, totalitarisme, luttes sociales et de classe en Grèce Bruxelles : programme de septembre 2014 au local Acrata
Controverses
Revue publiée par le Forum de la Gauche Communiste Internationaliste : C’est pour contribuer à déblayer la voie vers la clarification et le regroupement sur des bases théoriques, politiques et organisationnelles saines que Controverses a vu le jour. En d’autres termes, tout en tenant compte du changement de période qui n’est plus au reflux mais à la reprise historique des combats de classes, notre objectif essentiel est de reprendre ce qui était le souci de Bilan mais qu’il n’a pu mener complètement à bien compte-tenu des conditions d’alors : « ...une critique intense qui visait à rétablir les notions du marxisme dans tous les domaines de la connaissance, de l’économie, de la tactique, de l’organisation », et ce sans « aucun dogme », sans « aucun interdit non plus qu’aucun ostracisme », et « par le souci de déterminer une saine polémique politique ». Ceci est plus que jamais indispensable afin de réussir un nouvel « Octobre 17 » sous peine de se retrouver comme ces « vieux bolcheviks ... qui répètent stupidement une formule apprise par cœur, au lieu d’étudier ce qu’il y avait d’original dans la réalité nouvelle. (extrait de l’éditorial du n°1)
Capitalisme & Crises Économiques
Jacques Gouverneur et Marcel Roelandts proposent de découvrir les résultats de leurs recherches respectives. Elles portent sur l’analyse critique de l’évolution du capitalisme, en respectant un souci de rigueur scientifique. Elles débouchent sur des analyses et des conclusions souvent novatrices.
Parti communiste international (Le Prolétaire)
Publie en France Le Prolétaire et Programme communiste. Description extraite de ce site flambant neuf - CE QUI NOUS DISTINGUE : La ligne qui va de Marx-Engels à Lénine, à la fondation de l’Internationale Communiste et du Parti Communiste d’Italie ; la lutte de classe de la Gauche Communiste contre la dégénérescence de l’Internationale, contre la théorie du « socialisme dans un seul pays » et la contre-révolution stalinienne ; le refus des Fronts populaires et des fronts nationaux de la résistance ; la lutte contre le principe et la praxis démocratiques, contre l’interclassisme et le collaborationnisme politique et syndical, contre toute forme d’opportunisme et de nationalisme ; la tâche difficile de restauration de la doctrine marxiste et de l’organe révolutionnaire par excellence - le parti de classe -, en liaison avec la classe ouvrière et sa lutte quotidienne de résistance au capitalisme et à l’oppression bourgeoise ; la lutte contre la politique personnelle et électoraliste, contre toute forme d’indifférentisme, de suivisme, de mouvementisme ou de pratique aventuriste de « lutte armée » ; le soutien à toute lutte prolétarienne qui rompt avec la paix sociale et la discipline du collaborationnisme interclassiste ; le soutien de tous les efforts de réorganisation classiste du prolétariat sur le terrain de l’associationnisme économique, dans la perspective de la reprise à grande échelle de la lutte de classe, de l’internationalisme prolétarien et de la lutte révolutionnaire anticapitaliste.
daf
Envoyer un message

Articles de cet auteur
6 août 2012
BILAN 43j : L’impérialisme japonais à la conquête de la Chine
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1408 - 1411
L’incident « voulu » de Lo-Ko-Chao a ouvert la nouvelle étape de l’avance japonaise en Chine. Après la conquête de la Mandchourie, en 1931, le Japon s’était emparé de la province du Jehol qui lui frayait la voie vers la Chine du Nord et la Mongolie intérieure.
En 1935, « l’autonomie » d’une partie du Tchahar et du Hopeï n’était que le préliminaire d’une occupation totale de ces deux vastes régions. Aujourd’hui, le nouveau bond en avant de l’impérialisme nippon lui a déjà permis d’occuper Peïpin (Pékin) et son port : (...)
>> lire la suite de l'article
27 mars 2012
BILAN 43i : Pour le Bureau International des fractions communistes de gauche
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1403 - 1408
Au cours d’une discussion, au sein de la fraction belge, le camarade Vercesi a fait une intervention dont s’inspire l’’article qui suit. Cette intervention est en relation avec une résolution de la C.E. de notre fraction et a trait à la situation que traverse actuellement le mouvement communiste en France. Cette résolution sera publiée ultérieurement ; nous traitons ici des questions qui n’ont pu trouver leur développement dans la dite résolution.
Dans sa préface de 1890, au Manifeste, Engels dit : « le (...)
>> lire la suite de l'article
13 mars 2012
BILAN 43k : Documentation internationale
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1411 - 1412 et troisième de couverture
Nous publions ci-dessous un extrait d’un document que le Groupe des Travailleurs Marxistes de Mexico nous a envoyé. Nous parlerons dans notre prochain numéro du travail de ce groupe dont nous avons déjà publié un manifeste sur l’Espagne où étaient défendues des positions analogues à celles des fractions belge et italienne.
. . .
Au premier moment de la lutte en Espagne le prolétariat lutta comme force indépendante. Ainsi la lutte commença comme une guerre civile. Mais rapidement la trahison de tous les partis (...)
>> lire la suite de l'article
1er mars 2012
BILAN 43f : Le Comité national de la C.G.T.
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1395 - 1396
La période des vacances payées est donc passée. Les prolétaires se retrouvent devant les mêmes problèmes, les mêmes difficultés qu’auparavant et la tension croissante de la situation internationale est là pour les rappeler aux préoccupations angoissantes de l’heure. Les conflits continuent à surgir autour du licenciement de délégués syndicaux, contre des décisions arbitrales, pour le rajustement des salaires.
Combien relatives, insignifiantes apparaissent, face aux problèmes du moment, les « nationalisations » de (...)
>> lire la suite de l'article
22 février 2012
BILAN 43e : À propos de quelques élucubrations trotskistes
Septembre - Octobre 1937 / p. 1394
Il ne nous est pas possible de répondre toujours avec la même méthode aux sottises trotskistes. Il valait mieux hausser les épaules sans attribuer la moindre importance aux clowneries dont ils emplissent leurs journaux depuis que Trotski a été réduit au silence. Mais une fois n’est pas coutume et quelques lignes ne gâteront rien.
La « Lutte Ouvrière » de Paris a cru indispensable d’écrire qu’elle se séparait des positions « bordiguistes » et de leurs « suiveurs hypocrites » qui en Espagne préconisent la (...)
>> lire la suite de l'article
18 février 2012
BILAN 43g : L’évolution des évènements d’Espagne
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1397 - 1400
Deux séries de phénomènes ont atteint aujourd’hui, dans la péninsule ibérique en feu et en flammes, une clarté que les milliers de cadavres ouvriers illustrent tragiquement. À côté du massacre des champs de bataille, les prisons fascistes et antifascistes sont pleines des cris de souffrance de prolétaires frappés pour leur idéal de classe. Plus particulièrement, dans le secteur où les ouvriers avaient pensé trouver le mirage de la révolution, l’ordre est imposé à la pointe des baïonnettes, la répression sévit cruelle et sanglante (...)
>> lire la suite de l'article
1er décembre 2011
BILAN 43h : Le Front Populaire
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1400 - 1403
Après la rencontre de Annemasse, entre les délégués de la 2e et de la 3e Internationale, voici les faits essentiels qui caractérisent l’évolution du Front Populaire :
1°) Au sein de la 2e Internationale, la crise qui avait déterminé les démissions de De Brouckère et Adler, respectivement président et secrétaire de l’organisation internationale, a trouvé une solution de compromission. Le courant favorable à un rapprochement avec les centristes soutenait la thèse d’une action des deux Internationales (appuyée aussi par (...)
>> lire la suite de l'article
8 septembre 2011
BILAN 39e : Sous le signe de la constitution « la plus démocratique du monde » on extermine en URSS la génération d’Octobre
Janvier - Février 1937 / p. 1281 - 1285
Deux abominables « assassinats légaux », perpétrés par le Collège Militaire du Tribunal Suprême de l’U.R.S.S. : les seize exécutions du 25 août 1936 et les 13 du 1er février 1937, précèdent et suivent l’adoption de la nouvelle Constitution soviétique et lui font un cadre digne d’elle.
Et tout comme les « véridiques et spontanés » aveux des 16 (Zinoviev, Kamenev, etc.) ont abouti au récent procès, les tout aussi « véridiques et spontanés » aveux des derniers condamnés (Radek, Sokolnikov et Piatakov, etc.) fourniront la matière (...)
>> lire la suite de l'article
5 septembre 2011
BILAN 43c : Andrés Nin assassiné ?
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1391 - 1392
Depuis le 17 juin, on est sans nouvelles d’Andrés Nin, arrêté, sur l’ordre du gouvernement républicain, par des policiers centristes . Depuis plusieurs mois, des rumeurs étranges et contradictoires circulent. Un jour, c’est un ex-ministre anarchiste qui annonce que son cadavre a été retrouvé dans les rues de Madrid ; puis la délégation de l’Indépendant Party à Valence fait savoir que Nin aurait été transmis à la police centriste de Madrid, qui le tiendrait prisonnier dans une prison privée ; enfin, c’est Prieto (...)
>> lire la suite de l'article
2 septembre 2011
BILAN 43b : Du travail et du pain
Septembre - Octobre 1937 / pp. 1390 - 1391
Chaque jour une bombe nouvelle. Pour nous borner aux tous derniers événements - qui seront très probablement dépassés lorsque ceci sera publié - nous réfléchissions encore aux conséquences des événements chinois, des bombes lancées contre l’ambassadeur d’Angleterre, que le torpillage de l’« Hartock » prend la première place des événements et, avec lui, la décision de la Conférence méditerranéenne due à l’initiative du gouvernement français qui avait « reconsidéré l’affaire espagnole ». Et le lendemain, la nouvelle bombe a éclaté : (...)
>> lire la suite de l'article
29 août 2011
BILAN 43a : Pour la solidarité de classe à toutes les victimes de la guerre d’Espagne
Septembre - Octobre 1937 / p. 1389
Jamais les fractions de gauche ne se sont trouvées devant une situation tellement pénible. Le massacre espagnol jette dans la fosse des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants ; les cris de souffrances d’une multitude de victimes prolétariennes parquées dans des villes ouvertes au bombardement, cloîtrées dans des prisons, fuyant la mort ou la misère et cherchant refuge ; les lamentations des familles pleurant un père, un fils, un mari, toute cette effroyable misère, produit de la société capitaliste, est (...)
>> lire la suite de l'article
3 janvier 2009
BILAN 33c : Adieu Zanasi
Juillet - Août 1936 / pp. 1094 - 1095
Au sanatorium Pizzardi de Bologne s’est éteint, le 29 avril dernier, notre camarade Zanasi.
Ceux qui eurent le plaisir de l’approcher en seront profondément attristés : avec Zanasi nous avons perdu non seulement un ami loyal, mais un véritable révolutionnaire. Humble et bon, plein de volonté et hardi, il a donné toute sa vie à la cause des exploités sous le joug bourgeois.
Il naquit à Bazzano (province de Bologne) en 1898. Dès son jeune âge, il milita, conscient, parmi la jeunesse et participa à la fondation du (...)
>> lire la suite de l'article
22 décembre 2008
BILAN 33b : Francisco Ascaso
Juillet - Août 1936 / p. 1093
Nous reprenons du « Bulletin d’Information » de la C.N.T. et de la F.A.I. du 24 juillet 1936, l’article qui suit :
« Francisco Ascaso naquit en 1901 à Almudevar, province de Huesca. Très jeune, il participa au mouvement anarchiste. La première fois qu’il fut arrêté, ce fut à Saragosse lors d’une grève de caractère très violent. Il fut condamné, mais en raison de sa jeunesse, il fut gracié.
« 1923, la réaction renaît en Espagne plus violente que jamais. À Saragosse, l’âme du mouvement réactionnaire était le cardinal (...)
>> lire la suite de l'article