SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
Revolutionäre Obleute
Délégués Révolutionnaires ( 1917 - 1919 )
[6 juin 2006] : par jo

Les Revolutionäre Obleute, hommes de confiance des ouvriers révolutionnaires de Berlin, sont constitués essentiellement de délégués syndicaux de “base” qui ont rompu avec les directions social-chauvines des centrales syndicales.

Ce n’était pas un groupement politique, mais un état-major de militants délégués par les usines. Cette organisation assez souple se constitua au cours des deux vagues de grève d’avril 1917 et de janvier 1918. Bien que des milliers de travailleurs récalcitrants fussent incarcérés ou mobilisés dans l’armée, ce regroupement demeura plus ou moins intact.

Ils ont eu la plus grande part dans le déclenchement “prématuré” de la lutte contre le gouvernement Ebert en janvier 1919 !

« ... Les Délégués révolutionnaires des grandes usines de Berlin, un groupe d’une centaine d’hommes, avec un noyau d’une douzaine de responsables ; de vrais ouvriers, expérimentés, des cadres qui avaient fait leurs preuves. A l’inverse de Liebknecht, ils n’étaient pas connus hors de leur milieu mais ils avaient une organisation, celle des ouvriers de leurs usines (...) Ce groupe s’était constitué au cours de la grande grève de l’hiver précédent. Ses membres en avaient été les véritables dirigeants. Après la grève, ils étaient restés secrètement en contact ; depuis quelques semaines, ils préparaient la révolution ; et le 4 novembre, ignorant tout du raz-de-marée qui prenait naissance à Kiel, ils avaient décidé de renverser le pouvoir à Berlin le 11. Ils s’étaient procuré des armes, les avaient distribuées et avaient préparé un coup de main sur les centres du pouvoir. La suite des évènements leur avait quelque peu échappé, mais ils n’avaient pas l’intention de se laisser submerger (...) Ce n’étaient pas de grands théoriciens ni faiseurs de programmes, mais ils avaient l’esprit pratique. Ils virent clairement ce qu’il fallait faire : donner aux masses une direction compétente, mettre à leur tête un organe capable de faire de la politique, un gouvernement révolutionnaire qui balayerait Ebert et les partis. » (HAFFNER Sebastian, Allemagne 18, une révolution trahie, Editions Complexe, pp. 84-85)