SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
Deux vision de la Révolution française ( Kautsky - Jaurès ) - Conférence Débat avec Jean-Numa Ducange
Samedi 9 avril 2011 - 14h15 - Centre d’Histoire Sociale / Paris
[8 avril 2011] : par eric

Présentation du CERMTRI :

En 1889, l’année de la fondation de la deuxième internationale à Paris, Karl Kautsky publie en Allemagne Les luttes de classes en France en 1789. Si Kautsky deviendra, après la mort d’Engels en 1895, le théoricien universellement reconnu du marxisme plane sur lui l’ombre de celui qui a lors de la guerre de 1914 justifié le ralliement massif des sociaux-démocrates à leur bourgeoisie et à leur État en affirmant que l’Internationale ne pouvait être efficace qu’en temps de paix et pas en temps de guerre (comme si les pompiers n’étaient utiles qu’en l’absence d’incendie...) Mais cela ne saurait en rien infirmer l’intérêt de son analyse de la Révolution française, rééditée par Jean-Numa Ducange dans le volume Socialisme et révolution française.

Une décennie plus tard Jaurès entreprend sa monumentale Histoire socialiste de la révolution française. On ne saurait la comparer à l’analyse de Kautsky, ni par son ampleur (plus de 2000 pages contre une centaine), ni par la richesse de la documentation, ni par son point de vue, ni par la vision : Jaurès accorde une grande importance aux acteurs de la révolution que Kautsky sacrifie à l’analyse des mécanismes économiques et sociaux et il trace de ces acteurs des portraits extrêmement vivants marqués par ses antipathies (Hébert par exemple) ou ses sympathies (Robespierre entre autres).

Jean-Numa Ducange pour organiser le dialogue à la fois historique et politique entre Jaurès et Kautsky reproduit dans son volume l’admirable introduction de Jaurès à son Histoire socialiste de la révolution française, quelques articles de Jaurès sur cette question et une polémique Jaurès-Kautsky sur le « ministérialisme socialiste » en rapport avec la lutte pour la séparation de l’Église et de l’État.

Même si les conditions historiques ont changé, cet échange, éclairé par le destin ultérieur des deux hommes, n’a rien perdu , un siècle plus tard de son acuité .

C’est l’un des intérêts de la comparaison entre les deux visions de la Révolution française données par Kautsky et Jaurès qui constituera l’un des axes de la conférence de Jean Numa Ducange.


Samedi 9 avril 2011 - 14h15

Centre d’Histoire Sociale

9, rue Mahler - 75004 - Paris- (métro Saint-Paul)

Amphithéâtre Dupuis - 1er sous-sol