SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
LLOYD GEORGE David ( 1863 - 1945 )
Homme d’Etat britannique
[18 septembre 2006] : par jo

Chef de l’aile gauche du parti libéral, il préconisa des réformes sociales que sa nommination comme chancelier de l’Echiquier (1908) lui permit de réaliser.

Pendant la Première Guerre mondiale, il fut ministre des Munitions, puis de la Guerre et enfin chef d’un cabinet de coalition (1916-1922).

Il joua un rôle prépondérant dans les négociations du traité de Versailles (1919), même s’il déçoit ses interlocuteurs en anonçant qu’en cas d’intervention ouverte contre la Russie “les armées se soulèveraient.”

Et il poursuit, dans un mémoire confidentiel : “L’Europe entière est pleine d’un esprit de révolution. Il existe un profond sentiment non seulement de mécontentement mais de colère et de révolte contre leurs conditions d’avant guerre. L’ensemble de l’ordre social existant, dans ses aspects politiques, sociaux et économiques, est mis en question par les masses de la population d’une extrémité à l’autre de l’Europe (...) Si l’on commençait une entreprise militaire contre les bolcheviks, cela rendrait l’Angleterre bolcheviste et il y aurait un soviet à Londres.” (d’après E. H. Carr, cité in Broué, Histoire de l’Internationale Communiste, p. 97).

Certes, ces mutineries (comme les Communes éphémères de Berlin ou de Budapest, les grèves à Turin) interdiront à la vingtaine d’Etats, qui envoient des troupes ou des armes, d’avoir une politique plus active contre le pouvoir soviétique. Mais la guerre civile et le blocus vont ruiner le pays !