SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
Actes et Mémoires du peuple - Collection Maspero
Fiche bibliographique n° 33 : parutions par ordre chronologique ( 1975 - 1982 )
[14 avril 2015] : par eric

Collection dirigée par sous le nom d’emprunt Louis Constant par François Maspero, disparu ce 11 avril 2015, et dont il disait récemment dans un entretien accordé à la revue Période [1] :

J’ai pris un plaisir particulier à nourrir trois collections. « Voix », confiée à Fanchita Gonzalez-Batlle et consacrée à la poésie, avec par exemple le succès du Septième homme de John Berger, des poèmes de Nâzim Hikmet et des premiers livres de Tahar Ben Jelloun : « Réintroduire le poétique au cœur du politique », disait Édouard Glissant, dont j’ai un temps publié la revue Acoma. « Actes et Mémoires du peuple », que j’ai dirigée personnellement sous le nom de Louis Constant et dont le best-seller reste toujours Les carnets de guerre de Louis Barthas édités grâce à Rémy Cazals. Puis « La Découverte », fondée sur des récits de voyage, pas seulement européens : l’Inca Garcilaso de la Vega, Ibn Batouta ou Juan Pérez Jolote...

« Mémoires »

— Louise Michel, Mémoires, 1975 ;

— Louis Montagut, J’étais deuxième classe dans l’armée républicaine espagnole, 1976 ;

— Victorine B., Souvenirs d’une morte vivante, 1848-1871, préface de Lucien Descaves, 1976 ;

— Martin Nadaud, Léonard, maçon de la Creuse, introduction de Jean-Pierre Rioux, 1976 ;

— Christian, Zistoir’Kristian, Mes-aventures : histoire d’un Réunionnais en France, 1977 — Ce livre existe en deux versions : texte français seul, et textes créole et français ;

— Agricol Perdiguier, Mémoires d’un compagnon, introduction d’Alain Faure, 1977 ;

— Hélène Elek, La mémoire d’Hélène, 1977 ;

— Norbert Truquin, Mémoires et aventures d’un prolétaire à travers la révolution, introduction de Paule Lejeune, 1977 ;

— Maman Jones, Maman lones, autobiographie, traduit de l’anglais par Colette Audry et Marina Stalio, introduction de Paule Lejeune, 1977 ;

— Domitila [Barrios de Chungara], Si on me donne la parole... La vie d’une femme de la mine bolivienne, témoignage recueilli par Moema Viezzer, traduit de l’espagnol par Louis Constant, 1978 ;

— Constant Malva, Ma nuit au jour le jour, introduction de Bruno Mattéi, 1978 ;

— Suzanne Voilquin, Mémoires d’une fille du peuple, introduction de Lydia Elhadad, 1978 ;

— Vera Zazoulitch, Olga Loubatovitch, Elisabeth Kovalskaïa, Vera Figner, Quatre femmes terroristes contre le tsar, textes réunis et présentés par Christine Fauré, traduits du russe par Hélène Châtelain, 1978 ;

— Louis Barthas, Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918, présentés par Rémy Cazals, 1978 ;

— Hannah Schramm & Barbara Vormeier, Vivre à Gurs : un camp de concentration français, 1939-1942, traduit de l’allemand par Irène Petit, 1979 ;

— Emilio Guamaschelli, Une petite pierre : l’exil, la déportation et la mort d’un ouvrier communiste italien en URSS, 1933-1939, lettres réunies et traduites par Nella Masutti, préface de Jean Maitron, 1979 ;

— Adeiheid Popp, La jeunesse d’une ouvrière, texte traduit de l’allemand par Mina Valette, édition revue et annotée par Karin Kônigseder, introduction de Georges Haupt, 1979 ;

— Rosa Meyer Leviné, Vie et mort d’un révolutionnaire : Eugen Leviné et les conseils ouvriers de Bavière, traduit de l’allemand par Jean-Jacques Pollet et Claude Sebisch, introduction et notes de Lionel Richard, 1980 ;

— Mohamed Choukri, Le pain nu, traduit du manuscrit arabe et présenté par Tahar Ben Jelloun, 1980 ;

— Maria Occhipinti, Une femme de Sicile, traduit de l’italien par Fanchita Gonzalez Batlle, introduction d’Anna Libéra, 1980 ;

— Frederick Douglass, Mémoires d’un esclave américain, traduit de l’anglais par Fanchita Gonzalez Batlle, introduction d’Anna Libéra, 1980 ;

— Varlam Chalamov, Kolyma. I., traduit du russe par Catherine Fournier, introduction d’Andrei Siniavski, 1980 ;

— Giuseppe Garibaldi, Mémoires d’un Chemise rouge, traduit de l’italien par Fanchita Gonzalez Batlle, 1981 ;

— Pauline Roland, Arthur Ranc & Gaspard Rouffet, Bagnes d’Afrique : trois transportés en Algérie après le coup d’État du 2 décembre 1851, textes établis, annotés et présentés par Fernand Rude, 1981 ;

— Manuel Da Conceição, Cette terre est à nous : la vie d’un paysan du Nordeste brésilien, récit recueilli par Ana Maria Galano, 1981 ;

— Varlam Chalamov, Kolyma. II. La nuit, traduit du russe par Catherine Fournier, 1981 ;

— Jos-Phydime-Michaud, Kamouraska, de mémoire... Souvenirs de la vie d’un village québécois, recueillis par Fernand Archambault, 1981 ;

— Jean Allemane, Mémoires d’un communard, introduction de Michel Winock, 1981 ;

— Jean-Yves Potel, Gdansk, la mémoire ouvrière, documents traduits du polonais par Anna Romanewska et adaptés par Aian Wallon, 1981 ;

— Gustave Folcher, Les carnets de guerre de Gustave Folcher, paysan languedocien, 1939-1945, présentation de Rémy Cazals, 1981 ;

— Louise Michel, À travers la vie et la mort : œuvre poétique, recueillie et présentée par Daniel Armogathe, avec la collaboration de Marion V. Piper, 1982 ;

— Oumar Dia & Tenee Colin-Noguès, Yâkâré : l’autobiographie d’Oumar, 1982 ;

— Varlam Chalamov, Kolyma. III. L’homme transi, traduit du russe par Catherine Fournier, 1982 ;

— Benigno Cacérès, Les deux rivages : itinéraire d’un animateur d’éducation populaire, 1982 ;

— Klaus Berger, Lotte H. Eisner & Peter Gingold, Exilés en France : souvenirs d’antifascistes allemands émigrés, introduction de Gilbert Badia, 1982 ;

— Roger Codou, Le Cabochard. Mémoires d’un communiste (1925-1982), 1982 ;

« Actes »

— Fernand Rude, C’est nous les canuts, 1977 ;

— Ernst Glaeser, La Paix, roman, traduit de l’allemand par Joseph Delage et Cécile Knoertzer, préface de Lionel Richard, 1977 ;

— Charles Andler, La vie de Lucien Herr, introduction de Justinien Raymond, 1978 ;

— Edmond Thomas, Voix d’en bas : la poésie ouvrière du XIXe siècle, anthologie, 1979 ;

— Alain Dalotel, Alain Faure & Jean-Claude Freiermuth, Aux origines de la Commune : le mouvement des réunions publiques à Paris, 1868-1878, 1980 ;

— Denis Poulot, Le Sublime, ou le travailleur comme il est en 1870 et ce qu’il peut être, étude préalable d’Alain Cottereau, 1980 ;


Sur notre site :

— Fiche bibliographique n° 3 : Bibliothèque Socialiste Maspero ;

— Fiche bibliographique n° 4 : Petite Collection Maspero ;