SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
CUNOW Heinrich Wilhem Carl ( 1862 - 1936 )
Social démocrate de droite allemand
[8 février 2007] : par eric

Originaire d’une famille de paysans pauvres, comptable dans une fabrique de tapis de Hambourg, Heinrich Cunow commença sa carrière de journaliste dans le Hamburger Echo, mais acquit en même temps une réputation dans le domaine des études anthropologiques. Ce sont elles qui, à la demande de Kautsky, le firent appeler à la rédaction de Die Neue Zeit en 1898, puis par Bebel, lors de la mort de Liebknecht, à celle du Vorwärts. Il y défendit l’orthodoxie marxiste contre les attaques révisionnistes et enseigna de 1907 à 1914 à l’école du parti, où il était en charge de l’ « histoire du développement économique » (80 heures).

Au moment de la guerre, Cunow passa brusquement du radicalisme de gauche au nationalisme le plus extrême à partir d’octobre 1914 et au vote enthousiaste des crédits militaires. Après le départ de Kautsky de Die Neue Zeit en 1917, il en devint le directeur et y mena une lutte acharnée contre l’influence du bolchevisme et les divisions au sein de la classe ouvrière.

Dans diverses publications suscitées par le congrès social-démocrate de Würzbourg (1917), Cunow, tout en rendant hommage à l’économie de guerre, combattit la croyance des socialistes dans la destruction inévitable de l’économie bourgeoise et crut possible un renouveau du capitalisme qui servirait les organisations ouvrières. Le groupe Lensch-Cunow-Haenisch se forme dans le SPD pour développer cette théorie « du socialisme de guerre » qui sert de justification à l’attitude de la majorité de parti au sujet des crédits de guerre.

Devenu professeur d’économie politique à l’Université de Berlin en 1919, il continua à s’intéresser à la théorie socialiste, niant dans son livre sur l’hsitoire du marxisme, Gesellschaft und Staat, l’originalité de la pensée de Marx, en laquelle il vit une variante de celle de Hegel. Représentant du Landstag de Prusse de 1921 à 1924.

Bien que son activité politique fût fort réduite dans les dernières années de sa vie, au profit de ses études anthropologiques, le national-socialisme fit brûler sa bibliothèque. Heinrich Cunow meurt en exil aux Pays-Bas.


Oeuvres :

— CUNOW Heinrich, Gesellschaft und Staat ( Société et Etat ) ;

— CUNOW Heinrich, Die Marxsche Geschichts- und Staatstheorie : Grundzüge d. Marxschen Soziologie (Théorie marxiste de l’Etat et de l’Histoire, principes de sociologie marxiste) ;

— CUNOW Heinrich, Organisation de la parenté chez les nègres des régions australes, 1894 / 1897 ;

— CUNOW Heinrich, Die soziale Verfassung des Inkareichs (La constitution sociale de l’empire Inca / sur le communisme agraire), Stuttgart 1896 ;

— CUNOW Heinrich, Theologische oder ethnologische Religionsgeschichte ? : Eine Entgegnung auf Dr. Max Maurenbrechers "Biblische Geschichten" (Une histoire de la religion théologique ou ethnologique ? : Réponse au Dr Max Maurenbrechers « histoires bibliques »), Stuttgart 1910 ;

— CUNOW Heinrich, Die Parteien der großen französischen Revolution und ihre Presse (Les partis de la grande Révolution française et leur presse), Berlin 1912 ;

— CUNOW Heinrich, Zur Urgeschichte der Ehe und Familie (A l’origine du mariage et de la famille), Suttgart 1912 ;

— CUNOW Heinrich, Ursprung der Religion und des Gottesglaubens (Origine de la religion et de la croyance en Dieu), Berlin 1913 ;

— CUNOW Heinrich, Die Türkei und Aegypten, Berlin 1914 ;

— CUNOW Heinrich, Partei-Zusammenbruch ? ( L’effondrement du parti ? ), 1915 ;

— CUNOW Heinrich, Praktische Steuerpolitik oder Steuerdogmatik ? (Politique fiscale pratique ou dogmatique ?), Berlin 1916 ;

— CUNOW Heinrich, Ein Gang durch die Wirtschaftsgeschichte (Cours d’histoire économique), Berlin 1922 ;

— CUNOW Heinrich, Die Technik in der Urzeit und auf primitiven Kulturstufen, Berlin 1923 ;

— CUNOW Heinrich, Politische Kaffeehäuser, Berlin 1925 ;

— CUNOW Heinrich, Allgemeine Wirtschaftgeschichte (Histoire économique générale), 3 vol., 1926-1929 ;

— CUNOW Heinrich, Technik und Wirtschaft des europäischen Urmenschen, Berlin 1927 ;

— CUNOW Heinrich, Liebe und Ehe im Leben der Völker (Amour et mariage dans la vie des peuples), Berlin 1929 ;

— CUNOW Heinrich, Geschichte und Kultur des Inkareiches (Histoire et culture de l’Empire Inca), Amsterdam 1937 ;


Sources :

— DEUTSCHE NATIONALBIBLIOTHEK, Index, notre traduction pour les titres en français ;

— DROZ Jacques, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier - Allemagne, Les Editions Ouvrières, Paris, 1990 ;