SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
LANGE Dorothea ( 1895 - 1965 )
Photographe américaine
[28 avril 2007] : par sam

Installée à San Fransisco en 1919, elle ouvre un studio de portraitiste et devient bientôt la photographe préférée d’une bourgeoisie riche et influente tant sur le plan politique que culturel.

Ce n’est qu’à partir de 1932, la période la plus critique de la crise économique, qu’elle réalise les premières de ses photographies documentaires qui vont lui assurer un renom international. Quittant son studio, elle photographie les grèves de marins, les manifestations du 1er mai, les chômeurs et ces armées de migrants qui battent la semelle autour des soupes populaires ou dorment devant les bureaux de travail.

Publiées et exposées, ses photographies attirent l’attention de Roy Stryker, responsable de la Farm Security Administration, qui vient de lancer un programme de documentation photographique sur l’Amérique à la dérive. De 1935 à 1939, elle est employée par la FSA, sillonne l’Amérique, s’entretient avec d’innombrables familles démunies qu’elle photographie. Avec d’autres, elle constitue une documentation sociologique qui éclaire notre vision de l’Amérique des années 1930. Son portrait d’une mère de 6 enfants, veuve, et dans le plus extrême dénument lors de la Grande Crise, est devenue par la détresse mais aussi la profonde humanité qui s’en dégage, une des plus célèbre photographie du XXème siècle.

Elle cesse de travailler pour le gouvernement après un reportage (1943) sur les conditions de détention des américains d’origines nippones par l’Etat fédéral.

A la fin de sa vie, elle parcourt le monde avec son mari, l’anthropologue Paul Taylor. En 1966, quelques mois après sa mort, le Museum of Modern Art de New York lui rend hommage en exposant une rétrospective de son œuvre.


Oeuvres :

— LANGE Dorothea, Photographies d’une vie, Konemann, 1982 ;

— LANGE Dorothea, An American Exodus, Jean-Michel Place, 1999 ;


Bibliographie indicative :

— DURDEN Mark, Dorothea Lange, Phaidon, 2006 ;

— Collectif, 5 Femmes photographes : Mary Ellen Mark, Julia Margaret Cameron, Dorothea Lange, Lisette Model, Graciela Iturbide, Phaidon, 2006 ;

Collectif, Dorothea Lange. Le coeur et les raisons d’une photographe, Seuil, 2002 ;

Sur la Toile :

— http://www.dorothea-lange.org : le site officiel, très complet (en anglais) ;

— http://www.photophiles.com ;

— Library of Congress ;