SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
TARNOW Fritz ( 1880 - 1951 )
Syndicaliste et social-démocrate allemand
[20 mars 2006] : par eric

Compagnon menuisier, il fréquente l’école du Parti en 1908, où les cours de Rosa Luxemburg ne lui sont visiblement d’aucune utilité puisque toute sa « carrière » se fera sous le signe du plus plat réformisme. Nommé à la tête du syndicat des travailleurs du bois en 1920, élu au Reichstag en 1927, il devient membre du comité directeur du SPD l’année suivante. Il défend face à la crise de 1929 des thèses économiques d’inspiration keynesienne, arguant du fait que « le capitalisme est malade, nous sommes les médecins du capitalisme » et montrant ainsi que le SPD ne devait plus être que le supplétif de la politique capitaliste d’Etat.

Arrêté en 1933 au moment de la dissolution des syndicats, Tarnow fut emprisonné avant de pouvoir émigrer en décembre 1933. Son exil fut une longue suite d’entremissions et de luttes d’influences dans les milieux syndicaux allemands à l’étranger (Danemark, Suède et Angleterre). Il participe en particulier au groupe de travail dit « la petite Internationale » de Willy Brandt.

A la veille de retourner en Allemagne en 1945, il déclare : « Nous devons faire en sorte de rentrer en Allemagne aussi vite que possible pour présider au développement de syndicats anti-communistes. Nous devrions pouvoir compter sur l’aide des autorités d’occupation ». Tout un programme. Bien mal récompensé pour ses glorieux services contre-révolutionnaires, il aura la frustration de ne pas être promu à la tête de la DGB (Confédération syndicale allemande).


Source :

— DROZ Jacques, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier international - Allemagne, Editions ouvrières, 1990 ;