SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
1908-08-01 : Rosa Luxemburg à Wilhelm Pieck
Nécessité de terminer l’Introduction à l’économie politique
[20 juin 2007] : par eric

Friedenau, Cranachstrasse 58.

1.VIII.1908.

Cher camarade Pieck [1],

C’est seulement en rentrant hier à Berlin après une assez longue absence que j’ai eu entre les mains la lettre du camarade Henke [2] ! Malheureusement cette fois je vais m’attirer vos foudres et celles du camarade Henke : je ne peux aller à Brême en septembre. En effet, j’ai juré par la barbe du prophète que je n’accepterai de faire aucune conférence avant d’avoir donné à l’impression mon lntroduction à l’économie politique [3], sinon je ne l’aurai pas terminée avant le début du nouveau cours à l’école et ce serait pour moi une catastrophe morale et matérielle. Or, depuis le mois de mai, j’ai dû abattre tellement de boulot pour la Pologne russe que j’ai négligé complètement mon travail économique. Faites donc preuve de grandeur d’âme et pardonnez-moi mes refus persistants.

Avec mes meilleurs souvenirs pour vous et pour le camarade Henke.

Votre Rosa Luxemburg


Source :

— LUXEMBURG Rosa, Vive la lutte ! Correspondance 1891-1914, Textes réunis, traduits et annotés sous la direction de Georges HAUPT par Claudie WEILL, Irène PETIT, Gilbert BADIA, Editions François Maspero, Bibliothèque Socialiste n°31, Paris, 1975, p. 298 ;

[1] Pieck était alors secrétaire de la section locale du SPD à Brême.

[2] Alfred Henke (1868-1946) était alors rédacteur en chef de la Bremer Bürgerzeitung.

[3] Résultat du cours fait par Rosa Luxemburg à l’école du parti. La rédaction provisoire de ce cours ne devait être menée à bien que pendant la détention de Rosa Luxemburg au cours de la guerre et l’ouvrage inachevé parut à titre posthume par les soins de Paul Lévi en 1925.