SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
POTTIER Eugène (1816 - 1887 )
Chansonnier révolutionnaire français
[4 août 2007] : par jo

Eugène Pottier était un dessinateur sur étoffes. Il compose sa première chanson Vive la Liberté en 1830. En 1840 il publie il est bien temps que chacun ait sa part. Pottier a combattu sur les barricades de 1848.

Membre de la Commune, il est l’immortel auteur de L’Internationale. La Commune met fin au temps de la simple protestation ; il faut que tous soient convaincus qu’ :

« Il n’est pas de sauveurs suprêmes,
Ni Dieu, ni César, ni tribun ;
Producteurs, sauvons-nous nous mêmes,
Décrétons le salut commun !
Pour que le voleur rende gorge,
Pour tirer l’esprit du cachot,
Soufflons nous-mêmes notre forge,
Battons le fer quand il est chaud !

(...)
Le monde va changer de base :
Nous ne sommes rien, soyons tout !
 »

Comme Clément, Vallès et tant d’autres, Pottier dut se cacher, après la Semaine sanglante, pour échapper à la répression des Versaillais. C’est dans la soupente où il se terre qu’il écrit L’Internationale. Le texte ne fut publié qu’en 1887, quelques mois après sa mort, par quelques vieux amis du poète.

A l’offre de secours de Gustave Nadaud, il fit cette fière réponse : « Qu’on imprime mes œuvres et que je meure de faim ! »


Œuvres :

— POTTIER Eugène, Poèmes, chants & chansons, Ressouvenances, 1997 ;


Bibliographie indicative :

— BROCHON Pierre, Eugène Pottier. Naissance de "L’internationale", Christian Pirot, 1998 ;

— COULONGES Georges, La Commune en chantant, Messidor, 1970 ;

— FERRO Marc, L’Internationale. D’Eugène Pottier et Pierre Degeyter, Agnès Vienot Editions, 1996 ;

— ROBINE Marc, Anthologie de la Chanson française, Albin Michel, 1994 ;