SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
REISNER Larissa Mikhaïlovna ( 1895 - 1926 )
Écrivain communiste russe
[14 avril 2008] : par eric , jo

Celle que Trotski surnommera la « Pallas de la révolution » est née dans une famille d’intellectuels à Lublin, en Pologne russe, un 1er mai. Elle passe sa jeunesse en Allemagne et en France où elle ira à l’Université pour ne venir en Russie qu’en 1910.

Pendant la Première Guerre mondiale, son père publia une revue antimilitariste, Roudine, à laquelle elle collabora étroitement. Les contacts qu’elle établit avec les marins de Cronstadt en 1917 allaient déterminer son activité ultérieure

Cette femme de lettres révolutionnaire n’adhère au Parti bolchevique qu’en 1918. Nommée commissaire à la 5e armée (dans la région de Kazan), elle combat contre la légion des Tchécoslovaques, de sinistre réputation. Elle épouse Raskolnikov, commandant de la flotte de la Caspienne, puis de la Baltique. Elle l’accompagne en Afghanistan de 1921 à 1923. Elle le quitte cette année là pour Radek, qu’elle accompagne en Allemagne où elle est son agent de liaison avec la centrale allemande du KPD.

Assistant à l’insurrection avortée, elle écrit Hambourg sur les barricades, puis Le Front en 1924. Ce dernier ouvrage de 130 pages très denses est l’un des meilleurs sur la guerre civile russe.

En 1925, elle est à nouveau en Allemagne pour soigner la malaria qu’elle a contractée en Iran. Elle reprend contact avec le prolétariat allemand, rapporte un nouveau témoignage : Au pays de Hindenburg. Alors qu’elle allait écrire un ouvrage sur les décembristes, elle meurt, emportée par le typhus. La figure hors pair de Larissa Reisner inspirera Vsevolod Vichnevski, dans sa pièce La Tragédie optimiste (1933).


Œuvres :

— REISNER Larissa, Hamburg auf den Barrikaden. Erlebtes und Erhörtes aus dem Hamburger Aufstand 1923, Berlin, 1925 ;

— REISNER Larissa, Eine Reise durch die deutsche Republik, Berlin, 1926 ;

— REISNER Larissa, Oktober, Berlin, Dietz Verlag, 1926 ;

— REISNER Larissa, Von Astrachan nach Barmbeck. Reportagen 1918-1923, Halle, Mitteldeuscher Verlag, 1983 ;


Sources :

— HAUPT Georges et MARIE Jean-Jacques, Les bolcheviks par eux-mêmes, François Maspero BS 13, 1969, cf. pp. 361-365 ;

— WEILL Claudie, Article « Larissa Reisner », Encyclopedia Universalis ;


Bibliographie indicative :

— PORTER Cathy, Larissa Reisner, London, Virago, 1988 ;

— TAIBO Paco-Ignacio, Archanges. Douze histoires de révolutionnaires sans révolution possible, Metailie, 2001, cf. pp. 27-51 et 333 ;


Sur la toile :

— RADEK Karl, Sur Larissa Reisner (texte en anglais) ;