SMOLNY... [ http://www.collectif-smolny.org ]
MARTY André ( 1886 - 1956 )
Communiste puis stalinien français
[8 septembre 2006] : par jo

Officier mécanicien sur un navire de la flotte envoyée en mer Noire pour combattre la révolution russe, il dirigea la mutinerie de la Mer noire d’avril 1919. A ce titre, il fut condamné, et emprisonné jusqu’en 1923.

A sa sortie de prison, il devient un dirigeant de premier plan du Parti et de l’Internationale Communiste, député de 1924 à 1928 et de 1929 à 1940.

De 1936 à 1939 il sera chargé de diriger les Brigades internationales en Espagne, avec le dirigeant du PC italien Togliatti. Il couvrira les pires exactions de la police politique soviétique, ce qui lui vaudra le surnom de "boucher d’Albacete".

Marty passe le début la II° guerre mondiale en U.R.S.S. avant de partir pour Alger, où il représente le P.C.F. au sein du Front National. Il est officiellement le numéro trois du P.C.F. à partir de 1945, même si dans les faits, il est mis à l’écart.

En mai 1952, l’affaire Marty-Tillon éclate : Tillon est accusé par la direction du P.C.F. d’avoir été un agent de la police ... Il est exclu du Parti dans des conditions infâmantes.

A la suite de ce "procès de Moscou à Paris", Marty se retire dans un village des Pyrénées. Il publiera un livre de souvenirs, L’affaire Marty, se raprochera des milieux libertaires, avant de mourir brisé.


Œuvres :

— MARTY André, La révolte de la Mer Noire, Editions Sociales, 1949 ;


Bibliographie indicative ( Mutineries ) :

— AVENEL Jean-David, Interventions alliées pendant la guerre civile russe (1918-1920), Economica, 2001 ;

— HOUGH Tichard, La mutinerie du cuirassé Potemkine, Robert Laffont, 1960 ;

— GROS Dominique, Les Conseils ouvriers. Espérances et défaites de la révolution en Autriche-Hongrie, mémoire de thèse, Dijon, 1971 ;

— LOCHU René, Libertaires, mes compagnons de Brest et d’ailleurs, Digitale, 2003 ;

— VIDIL Charles, Les mutineries de la marine allemande 1917-1918, Payot, 1931 ;


Bibliographie complémentaire ( Cronstadt ) :

— COLLECTIF, Kronstadt, Izvestia du comité révolutionnaire provisoire des matelots, soldats rouges et ouvriers de la ville, Editions Ressouvenances, 1988 ;

— METT Ida, La commune de Cronstadt, Spartacus, 1977 ;

— MARIE Jean-Jacques, Cronstadt, Fayard, 2005 ;