Accueil
Dernière mise à jour :
samedi 25 mars 2017
   
Auteurs ABENSOUR Miguel ADLER Georg ALBA Victor ANDRIEU Jules APPEL Jan BAROT Emmanuel BATAILLE Georges BAUER Otto BEBEL August BENBOW William BERNSTEIN Eduard BIBBI Bruno / BIANCO BIHR Alain BIPR (collectif) BORDIGA Amadeo BOUKHARINE Nicolas BOURDET Yvon BOURRINET Philippe BRECHT Bertolt BRENDEL Cajo BRETON André BROUTIN Yvonne BUICK Adam CAMUS Albert CCI (collectif) CHIRIK Marc Cours historique DARMANGEAT Christophe DARWIN Charles DEBRY Jean-Luc DÉHAN Philippe DÉJACQUE Joseph DICKMANN Julius DOMMANGET, Maurice EISNER Kurt ENGELS Friedrich FEIXA Thomas FREILIGRATH Ferdinand GARNIER Jean-Pierre GLAT (collectif) GRAMSCI Antonio GRANDJONC Jacques GTM (collectif) GUILLAMON Augustin HAASE Hugo HAASIS Hellmut HEERBRANT Henri / HILDEN HEINRICH Michael HELPHAND Alexandre / PARVUS HEMPEL Pierre HENNAUT Adhémar HIGONNET René HIRSCH Helmut HOBSBAWM Eric HUDIS Peter ISTRATI Panaït JANOVER Louis JANOVER Monique JAURÈS Jean JOUHAUX Léon KARS Gustave KAUTSKY Karl KORSCH Karl LAFARGUE Paul LANDAUER Gustav LASCHITZA Annelies LAURAT Lucien LÉNINE LERMONTOV Michel LEVI Paul LIEBKNECHT Karl LUXEMBURG Rosa LÖWY Michael MALAQUAIS Jean MALATESTA Errico MANALE Margaret MANDEL Ernest MARCHLEWSKI Julian MARTOV Julius MARX Karl MATTICK Paul McINNES Neil MEHRING Franz MESNIL Jacques MEYER Ernst MEYER Henry MIASNIKOV Gavril MITCHELL MORROW Felix MOSS Sam MÜHSAM Erich O’CASEY Sean OLIVIER Michel OSSINSKI Nicolas OUSTALET Joël Ouvriérisme PANNEKOEK Anton PASCAL Pierre PÉRET Benjamin PERRONE Ottorino / VERCESI PIECK Wilhelm PLEKHANOV Georges POSPELOV Pavel PROUVOST Léon QUENEAU Raymond RABINOWITCH Alexander RADEK Karl RIAZANOV David ROLAND-HOLST Henriette ROSMER Alfred RUBEL Maximilien SAINT JEAN Anne SCHEIDEMANN Philipp SCHMIDT Véra SEDOVA Natalia SERGE Victor SHRIVER George SIMON Henri SMIRNOV Vladimir SOEP Abraham SOREL Georges SOUVARINE Boris SPARTAKUS GRUPPE SVERDLOV Iakov SÜDEKUM Albert TESTART Alain TROELSTRA Pieter Jelles TROTSKI Léon VERDARO Virgilio / MAMMONE VOLINE WAGNER Helmut WALLACE Alfred WEIL Simone WOLFSTEIN Rose ZEITLIN Irving ZETKIN Clara
Thema Allemagne 1953 Alliances impérialistes Amériques Anarchisme Anthropologie Antifascisme Autonomie Brest-Litovsk 1918 Capital financier Capitalisme d’État Catastrophes Chartisme Cinéma Colonialisme Commune de Paris Commune primitive Communisation Condition ouvrière Conscience de classe Conseillisme Conseils ouvriers Constitution du marxisme Construction de l’organisation Contre-révolution Crise du capitalisme Crise écologique Critique de l’économie Critique de la technologie Critique de la valeur Démocratie Deuxième Internationale Dictature du prolétariat Documents contemporains Edition et diffusion Enseignement et éducation Épistémologie Espagne 1931-1936 Espagne 1936-1937 Ethique du prolétariat Fascisme Féminisme Féodalisme Front unique Fronts Populaires Gauche communiste d’Allemagne Gauche communiste d’Australie Gauche communiste d’Italie Gauche communiste de Belgique Gauche communiste de Bulgarie Gauche communiste de France Gauche communiste de Hollande Gauche communiste de Russie Gauche Communiste du Mexique Grève de masse Guerre civile Guerres mondiales Histoire de l’art Histoire de la pensée économique Histoire des sciences Histoire du capitalisme Histoire du communisme Historiographie générale Historiographie sociale Idéologie Impérialisme Individu et classe Internationalisme Irlande Italie années 70 La question du logement La question nationale La question sociale Le Capital de Marx Les intellectuels et le socialisme Ligue Spartacus Littérature et révolution Luttes de classes Mai 68 Maoïsme Matérialisme Militarisme N. E. P. Nationalisme arabe Nazisme Opposition Internationale Organisation de la bourgeoisie P. C. F. Palestine Panslavisme Parti et classe Période de transition Philosophie Politique économique Pologne Populisme et terrorisme Préhistoire Premier Mai Première Internationale (AIT) Procès de Moscou Productivité Psychanalyse Réformisme Regroupement des révolutionnaires Religion et Socialisme Repression et Prison République de Weimar Républiques des conseils Révolte des Ciompi Révolution allemande 1918-1923 Révolution française 1789-1799 Révolution hongroise 1919-1920 Révolution russe 1905 Révolution russe 1917-1921 Revolutions de 1848 Rôle de l’État Russie tsariste Second Empire Shoah Social-démocratie allemande Social-démocratie autrichienne Social-démocratie bulgare Social-démocratie polonaise Social-démocratie russe Socialisme américain Socialisme anglais Socialisme belge Socialisme français Solidarité militante Solidarité ouvrière Spéculation Stalinisme Surréalisme Syndicalisme révolutionnaire Syndicats Théâtre Théorie des crises Théorie révolutionnaire Troisième Internationale Troisième République Trotskisme Utopie Vidéos
Objets associés au mot-clé :
Alliances impérialistes
Articles associés
3 juin 2013 par eric
BILAN 32a : La Société des Nations continue
Juin - Juillet 1936 / pp. 1045 - 1047
La « dure épreuve » aura été surmontée sans de trop grandes difficultés. Ceux qui s’attendaient à la suite de la victoire du Front Populaire en France à un rebondissement de l’affaire éthiopienne, puisqu’on aurait fait « lâcher prise à l’agresseur », voient tomber le rideau au même moment où les journalistes italiens se livrent à une manifestation répugnante, laquelle si elle se trouve à l’opposé — quant à l’expression formelle — des invocations abstraites de M. Blum contre « le fait accompli », se situe parfaitement sur (...)
>> lire la suite de l'article
16 août 2011 par eric
LÉNINE (1918) : De la gale
Article de la « Pravda » n° 33, édition du soir du 22 février 1918
La gale est un mal douloureux. Et quand c’est la gale de la phrase révolutionnaire qui s’empare des gens, le seul fait d’observer cette maladie provoque des souffrances sans nom.
Des vérités simples, claires, intelligibles, évidentes pour tout représentant de la masse laborieuse et qui semblent incontestables, sont déformées par ceux qui ont contracté cette variété de gale. Il arrive souvent que cette déformation procède des meilleurs sentiments, les plus nobles, les plus élevés, « simplement » parce que certaines (...)
>> lire la suite de l'article
9 août 2011 par eric
BILAN 44e : Le monde arabe en ébullition
Octobre - Novembre 1937 / pp. 1426 - 1429
Les événements d’Espagne et même ceux de Chine sont déjà vieux. Des faits nouveaux se produisent avec une croissance extraordinaire. À côté des coups de clairon de Mussolini et Hitler, ou des décisions de « police » en Méditerranée effectuée par les flottes anglo-française en collaboration avec la flotte italienne, et visant à rechercher les pirates « inconnus », nous avons la situation dans le Proche Orient où se dégage avec relief le projet de division de la Palestine en un État juif et arabe, ce qui a provoqué un (...)
>> lire la suite de l'article
19 juillet 2011 par eric
BILAN 26d : La situation actuelle en Italie, pivot de la situation internationale
Janvier 1936 / pp. 861 - 866
Dans le numéro précédent nous avons indiqué au sujet de l’appréciation de l’entreprise italienne en Abyssinie qu’il y avait deux points de vue au sein de notre fraction. Cependant aucune divergence principielle et politique n’existe quant aux positions autour desquelles le prolétariat italien et international aussi bien que les exploités nègres pourront se regrouper en vue de la défense et de la victoire de leurs intérêts et de leur lutte contre la guerre : les uns et les autres nous revendiquons comme seule (...)
>> lire la suite de l'article
8 mai 2011 par eric
BILAN 22b : L’Italie en Abyssinie
Août - Septembre 1935 / pp. 727 - 730
Le 7 janvier 1935, en une « nuit historique », le renégat Laval serrait la main de Mussolini. Entre bandits le chemin de l’accord n’est pas bien difficile : il suffit d’esquiver les problèmes qui les opposent directement pour réaliser ailleurs leur butin. L’impérialisme français est, on le sait bien, pacifiste « par principe » et toute sa politique consiste à renforcer la Société des Nations, l’institution de la solidarité entre les « peuples » du monde. Grande bénéficiaire du carnage de 1914, la France ne (...)
>> lire la suite de l'article
24 avril 2011 par eric
BILAN 25f : Le nouveau bond de l’impérialisme japonais dans la Chine du nord
Novembre - Décembre 1935 / pp. 834 - 837
Après que l’unité de l’Empire chinois fut réalisée sous la dynastie des Tsin ( deux siècles avant Jésus-Christ) pour protéger le noyau des dix-huit provinces « classiques » des attaques des « barbares », de l’Ouest et du Nord qui convoitaient cette riche région des « loess » défrichées, la Grande Muraille fut construite.
Cependant, pour mieux encore se protéger, l’Empire du Milieu réalisa autour de lui une formidable enveloppe, en s’annexant une ceinture de hautes montagnes, de déserts et de steppes que constituent (...)
>> lire la suite de l'article
11 mars 2011 par eric
Bilan 24e : La tension de la situation italienne et internationale
Octobre - Novembre 1935 / p. 796 - 804
Le développement de la situation internationale se concentre toujours davantage autour de l’expédition italienne en Abyssinie qui a bien vite dépassé les contours d’un conflit limité à l’Italie et à l’Éthiopie pour devenir une opposition aigüe entre l’Italie et l’Angleterre, déterminant aussi une disposition vers une conflagration mondiale soit pour ce qui concerne le regroupement des États autour des constellations antagonistes, soit pour ce qui est de la réalisation des conditions pour cette conflagration à (...)
>> lire la suite de l'article
1er mars 2011 par eric
BILAN 24f : Le déroulement de l’aventure africaine
Octobre - Novembre 1935 / p. 804 - 807
Une des armes les plus puissantes dont dispose la bourgeoisie est sa presse, avec laquelle elle réussit à toucher les plus larges couches prolétariennes. Le conflit armé italo-abyssin en est une preuve récente et les nouvelles les plus fantaisistes et alarmistes qui sont lancées à jet continu ont déterminé une telle désorientation que nous avons là un avant-goût de ce que sera le déclenchement de la conflagration mondiale. Dans cette campagne, une certaine presse antifasciste a pris une place de premier plan, une (...)
>> lire la suite de l'article
18 décembre 2010 par eric
BILAN 11g : La Mandchourie
Septembre 1934 / pp. 381 - 385
La Mandchourie, le plus important et le plus riche territoire de la Chine, s’étend au Nord-Est de l’Asie, à l’Est de la Mongolie, dans ses trois provinces « historiques » de Liao-Ning (Moukden), Heilung-Kieang (Amour) et Kivin, sur une superficie d’à peu près un million de km2 avec une population évaluée en 1930 à 30 millions d’habitants. Cette population, en dehors de 4 à 5 millions d’autochtones mandchous et mongols, est formée par des chinois : 14 millions fixés au sol depuis plusieurs générations et que les (...)
>> lire la suite de l'article
9 décembre 2010 par eric
BILAN 11f : Les compétitions inter-impérialistes en Chine
Septembre 1934 / pp. 377 - 380
La guerre impérialiste de 1914-18 n’a ni posé ni résolu le problème du partage de l’Asie. Il est certain qu’avant la conflagration mondiale la puissance dominante en Extrême-Orient était l’Angleterre, soutenant les velléités expansionnistes du Japon contre la Russie. La guerre de 1914 n’a pas embrassé les contradictions impérialistes en Asie et cela est prouvé par la participation de l’Angleterre, de la Russie et du Japon dans une même constellation. En rapport avec le développement du monde capitaliste dans son (...)
>> lire la suite de l'article
17 mars 2010 par eric
BILAN 17b : La Grèce, champ de manoeuvre des antagonismes inter-impérialistes
Mars - Avril 1935 / pp. 568 - 570
Les faits sont connus. Le 1er mars, un coup de main militaires, déclenché par l’opposition vénizéliste, faillit s’emparer de l’arsenal de Salamis et de l’École des Cadets, s’empara des principales unités navales qui se portèrent vers l’île de Crète où siégeait M. Vénizélos. En même temps, dans la Macédoine orientale, tout le 4e corps d’armée passa aux révoltés.
Pour quelque temps, la situation fut celle-ci d’un côté, le gouvernement de Tzaldaris, c’est-à-dire le pouvoir « légal » installé à Athènes et dans la vieille Grèce. De l’autre (...)
>> lire la suite de l'article
25 août 2009 par eric
BILAN 11e : Les Problèmes de l’Extrême-Orient
Septembre 1934 / pp. 374 - 377
Tout comme dans les autres domaines de la théorie marxiste, dans la question nationale aussi, l’énonciation de la loi générale du développement ne signifie pas qu’à chaque instant du cours de ce développement nous devons assister à l’action contradictoire des facteurs commandant l’évolution historique. Par exemple, l’opposition entre les classes fondamentales de la société, entre capitalisme et prolétariat, n’exclut pas l’éventualité où la classe opprimée, battue par l’ennemi se trouve évincée de la lutte pour ses besoins (...)
>> lire la suite de l'article
10 août 2009 par flo
BILAN 20b : L’impérialisme italien à la conquête de l’Abyssinie
Juin - Juillet 1935 / pp. 662 - 668
L’Afrique, ce continent le plus proche de l’Europe qui, dans la vallée du Nil, a donné vie à une des premières civilisations historiques, a été le dernier continent à être complètement exploré et, par après « civilisé », c’est-à-dire pillé par les impérialismes. Encore il y a cent ans, une carte géographique de l’Afrique se présentait avec une grande tache blanche intérieure où l’on pouvait continuer à écrire : « hic sunt leones » ici se trouvent les lions...
Le 19ème siècle (surtout dans sa seconde moitié) fut le siècle du partage de (...)
>> lire la suite de l'article
21 avril 2009 par nick
BILAN 15d : Ce qu’il faut retenir de l’expérience sarroise
Janvier - Février 1935 / pp. 507 - 511
« À Sarrebruck, des mineurs refusent de prendre le travail si une quinzaine d’entre eux, émigrés allemands ou français, prennent place dans la benne ».
(Les journaux).
Les derniers événements viennent d’infliger aux partisans du statu quo un soufflet retentissant. Placés devant l’alternative de choisir entre l’Allemagne et la France, les ouvriers sarrois ont voté pour le fascisme hitlérien qui opposait la « patrie allemande » aux envahisseurs français, mettant la Sarre, depuis quinze ans, sous coupe réglée. (...)
>> lire la suite de l'article
24 janvier 2009 par eric
BILAN 18a : Premier Mai 1935
Avril - Mai 1935 / pp. 598 - 600
À bas toutes les patries : la fasciste, la démocratique, la soviétique !
Vive la lutte du prolétariat mondial pour la révolution dans tous les pays !
Cette journée devrait être une vérification des forces du prolétariat mondial qui, sous les drapeaux rouges de la révolution, commémore le martyr des héros de Chicago qui, dans les manifestations de tous les pays, revendique son droit à la vie et proclame sa volonté de poursuivre la lutte pour briser les chaînes du servage capitaliste et fonder la nouvelle société (...)
>> lire la suite de l'article
15 janvier 2009 par eric
BILAN 25a : Un mois après l’application des sanctions
Novembre - Décembre 1935 / pp. 821 - 823
Cinquante-et-un États en un mouvement concordant ont donc jeté l’anathème contre l’impérialisme italien, l’agresseur, le transgresseur des principes du Covenant de la Société des Nations que jadis Wilson fonda pour porter la paix au monde et que Lénine qualifia de Société des Brigands.
Notre position est connue au sujet des sanctions : ou les conditions existent pour le déclenchement immédiat de la guerre mondiale et alors les sanctions sont les premiers actes de cette conflagration ; ou bien les prémisses (...)
>> lire la suite de l'article
28 juin 2008 par eric
BILAN 11a : L’Entrée de la Russie dans la S.D.N.
Septembre 1934 / pp. 365 - 367
« Victoire éclatante », écrit l’« Humanité », qui, cette fois-ci, ne parlera plus - comme à l’occasion de la reconnaissance de l’URSS par les États-Unis - d’une « victoire de la révolution mondiale ». Il existe en effet, une différence fondamentale entre l’événement actuel et l’établissement de rapports politiques et diplomatiques entre les États capitalistes et la Russie soviétique. La victoire révolutionnaire dans un seul pays, l’impossibilité d’extraire l’État ouvrier du monde capitaliste qui l’environne posait, (...)
>> lire la suite de l'article
26 mai 2008 par albin
BILAN 08a : La Russie soviétique dans le concert des brigands impérialistes
Juin 1934 / pp. 257 - 263
La société capitaliste représente un système mondial ayant ses lois propres et dont le fonctionnement n’est ni brisé par la constitution d’un État ouvrier, ni par la persistance de régimes pré-capitalistes, féodaux et coloniaux. La fondation d’un État ouvrier est évidemment une brèche de taille dans la société capitaliste, mais l’État prolétarien ne signifie pas forcément - en vertu de ses qualités « en soi » - un élément de bouleversement du système mondial de l’ennemi de classe. Il deviendra le facteur essentiel empêchant (...)
>> lire la suite de l'article